TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

RESERVEZ VOTRE Sacrifice pour l'Aid Al Adha 2020 au PAKISTAN




IMPORTANT A LIRE AVANT DE FAIRE RESERVER SON SACRIFICE 2020

Asalam Aleykoum Wa rahmatoulahi Wa Barakatuhu

Donnez procuration à l'association Pak Charity - I H 2 C 2 S - France pour permettre aux démunis au Pakistan de célébrer dignement l’Aïd.

➡️Le sacrifice (du jour de l’Aïd) est obligatoire pour la personne aisée qui peut le faire après avoir subvenu à ses besoins essentiels.

✔️Il s'agit de commémorer l’ami intime d’Allah : Ibrahim (عليه السلام), dans l’étendue de son agrément à l’ordre de son Seigneur عز وجل.

✔️Le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم dit : « Celui qui est aisé et ne fait pas le sacrifice (du jour de l’Aïd) ; alors, qu’il n’approche pas notre lieu de prière.
// Rapporté par Ibn Mâdjah //

✔️Valide qu'avec le sacrifice d’une bête de troupeau:
Les camélidés (chameau…), les bovins (bœuf…), les ovins (moutons…)

✔️« Sacrifiez seulement un animal ayant atteint l’âge minimal à moins que cela ne soit difficile pour vous dans ce cas une bête plus âgé/adulte parmi les ovins »
// rapporté par Mouslim 1963 //

L’âge minimum pour les caprins est qui entre dans la deuxième année (un an révolu), pour les bovins qui entre dans la troisième année (deux ans révolus) et pour les camélidés de cinq ans.

✔️Il fait partie de la sounnah de sacrifier un bête bien portante.

➡️Le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم: « Celui qui veut faire le sacrifice alors que les dix premiers jours (du mois de Dhoull El-Hidjah) ont déjà commencé ; qu’il ne coupe ni ses cheveux ni ses ongles »
// Rapporté par Mouslim //

➡️Il est autorisé à un homme de sacrifier un ovin/caprin pour lui et sa famille.
Et la base en cela, est que le prophète صلى الله عليه وسلم sacrifiait un seul ovin/caprin pour lui et sa famille
// unanimement reconnu Ibn Maja et Tirmidhi //

Le chameau et la vache se divise entre sept personnes, qu’ils soient de la même famille ou non, qu’ils aient un lien de parenté ou non car le prophète صلى الله عليه وسلم a autorisé au compagnons de s’associer dans le sacrifice du chameau ou de la vache.
Concernant les ovins le partage se fait uniquement entre lui et les membres de son foyer, et il n’est pas permis de s’associer.

➡️Le sacrifice doit être fait après la prière de l'Aid :

Le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم a dit le jour du sacrifice : « Celui qui a fait le sacrifice avant la prière, qu’il le refasse. Et celui qui ne la pas fait, qu’il le fasse »
// Rapporté par El-Boukhâri//

➡️La récompense :

« L’homme n’accomplit aucune œuvre plus aimée d’Allâh, le jour du sacrifice, que celle de faire couler le sang (de la bête sacrifiée).
La bête viendra, le jour de la Résurrection, avec ses cornes, sa fourrure et ses sabots.
Allâh accepte le sacrifice avant même que le sang n’ait coulé, alors faites le sacrifice de bon gré ».
// Rapporté par at-Tirmidhî //

➡️Quiconque a l'intention de sacrifier n'a pas le droit de couper de ses cheveux ou poils, ni ses ongles, ni une partie de sa peau (10 jours de Dhull Hijja)
// Rapporté par l'imam Muslim //

✔️Quant à celui qui sacrifie pour le compte d'une autre personne [par procuration], ou pour le compte d'une œuvre caritative, il lui est permis de couper ses cheveux ou poils, ainsi que ses ongles ou sa peau, car il n'est pas réellement celui qui sacrifie. Cette obligation ne concerne alors que celui qui lui a donner procuration pour effectuer le sacrifice, ou l'auteur de l'œuvre caritative en question.
De même celui qui gère l'œuvre caritative sans en être l'auteur n'est pas considéré comme celui qui accomplit le sacrifice, il n'en est que l'exécutant. Chaykh ibn Baz

➡️Il est permis de mandater quelqu'un pour faire le sacrifice de l'Aïd à sa place même s'il est préférable de le faire soi-même.

Si vous ne pouvez pas procéder vous-même au sacrifice pour diverses raisons ou bien que les conditions ne sont pas réunis (En France, la loi autorise l'abattage rituel dans les seuls abattoirs agréés et l'interdit donc dans les abattoirs clandestins, à la ferme, chez l'habitant et où que ce soit notamment sur les sites d'approvisionnement),

✔️Donnez procuration pour 130 euros = le sacrifice, à l'association Pak Charity - I H 2 C 2 S - France afin de permettre aux familles démunis au Pakistan de célébrer dignement l’Aïd.

Le sacrifice se fera dans les règles et la viande sera distribuées rapidement.

Nous récoltons la somme en argent , nous nous occupons de faire acheter les bêtes sur place et de les faire sacrifier en votre nom et elles seront remises aux familles dans le besoin sur place .

Vous aurez évidemment les photos et les preuves de votre sadaqa par mail.

✔️Lors de votre paiement, merci de nous envoyez immédiatement un email avec le nom prénom qui doit être mentionné pour le sacrifice ainsi que votre adresse email : contactez nous par mail ih2c2s@gmail.com ou bien notre page Facebook Pak Charity ih2c2s FRANCE

Si nous n'avons pas votre mail, il sera impossible pour nous de vous envoyer les preuves (vidéo et photo)

Qu'Allah azawajel vous comble de Ses bienfaits
Baraka Allah oufikoum

------------------------------------------------------------

==> Réservez votre sacrifice : PAIEMENT PAR VIREMENT (recommandé):

TITULAIRE DU COMPTE : PAK CHARITY
Banque : 30002
Indicatif: 07655
Numéro de compte: 0000070484M
Clé RIB: 32

IBAN :
FR95 3000 2076 5500 0007 0484 M32
Code BIC
CRLYFRPP

==> Réservez votre sacrifice : PAIEMENT VIA PAYPAL :

https://paypal.me/pools/c/8q2tLacyip

==> Réservez votre sacrifice : PAIEMENT VIA COTIZUP :

https://www.cotizup.com/sacrificespak2020

------------------------------------------------------------

FLASH BACK SACRIFICES PAKISTAN :

ALBUMS PHOTOS

2019 : https://www.facebook.com/pg/pakcharity45/photos/?tab=album&album_id=740037553116786

2018: https://www.facebook.com/pg/pakcharity45/photos/?tab=album&album_id=535187553601788

VIDEOS:

2019: https://www.youtube.com/watch?v=pZNMXLRfyZw
2018 : https://www.facebook.com/pakcharity45/videos/328043794432212/

Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCMzwNlzYr969qFxPfJ9OJXg

------------------------------------------------------------

CLOTURE DE LA CAGNOTTE LE 20 JUILLET 2020

------------------------------------------------------------

POUR INFO :

Envoyer l'argent du sacrifice dans un autre pays

Question :

Un musulman réside dans un pays non islamique, et s'il accomplit l'abattage rituel de l'3id al-adhâ, il se peut qu'il ne trouve pas de nécessiteux à qui leur en donner en nourriture.

Il estime alors qu'il devrait envoyer son prix aux musulmans pauvres, ou que la bête pourrait être sacrifiée sur leur terre, quel en est le jugement ?

Réponse :

S'il l'envoie en vue d'être sacrifiée là-bas, il n'y aucune objection en cela.

C'est une bonne chose, par l'intermédiaire de personnes fiables.

Et s'il envoie son montant, alors il n'y a pas de mal.

Mais le fait qu'il la sacrifie chez lui, s'il lui est facile de trouver qui en mangera parmi ses compagnons, et ses frères, cela est meilleur, en accomplissant la sunna là où il se trouve, auprès des communautés islamiques vivant regroupés en pays étrangers.

Et il en offre à ses frères étudiants et aux musulmans, et il en offre aux mécréants, nul mal à cela s'ils ne combattent pas l'islam, car c'est une aumône surérogatoire.

Et s'il l'envoie aux pauvres en Afrique, aux combattants s'il y en a, ou il envoie son montant, alors il n'y a pas mal.

Question :

Est-il suffisant d'envoyer une somme d'argent afin d'acheter une bête à sacrifier pour l'3id al-adhâ, et que celle-ci soit sacrifiée pour les pauvres et indigents à l'étranger ?

Réponse :

Il n'y a pas de mal, qu'il la sacrifie pour sa famille ou à l'étranger.

Mais cela est meilleur pour sa famille.

S'il accomplit l'abattage rituel dans sa maison, et qu'il en mange, et en fait largement don autour de lui, cela est meilleur, par imitation du Prophète صلى الله عليه وسلم, du fait qu'il accomplisse le sacrifice dans sa maison, qu'il en mange et en donne en nourriture.

Et s'il veut accomplir l'abattage rituel d'une autre bête en un lieu où se trouvent des pauvres, dans un autre pays, alors il en sera récompensé, cela fait partie des aumônes.

Publié par alifta.net
Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

حكم إرسال ثمن الأضحية لذبحها خارج بلد المضحي
س: مسلم مقيم في بلد غير إسلامي، وإن ذبح الأضحية قد لا يجد محتاجًا يطعمه منها، فهو يرى أن يرسل ثمنها لفقراء المسلمين أو لتذبح بأرضهم، فما الحكم؟
ج: لا مانع في ذلك إن أرسلها تذبح هناك، هذا حسن بواسطة الثقات، وإن أرسل قيمتها فلا بأس، لكن كونه يذبحها عنده إذا تيسر من يأكلها من أصحابه وإخوانه أفضل، يقيم السنة في محله عند الجاليات الإسلامية، ويهدي لإخوانه الطلبة والمسلمين، ويهدي منها إلى الكفار، ما فيه بأس إذا كانوا غير محاربين للإسلام؛ لأنها صدقة تطوع، وإن أرسلها إلى الفقراء في أفريقيا، للمجاهدين إن وجدوا، أو أرسل قيمتها، لا بأس بذلك
س: هل يجزئ أن ندفع مبلغًا من المال لشراء أضحية وذبح ذلك في الخارج للفقراء والمساكين؟
ج: لا حرج سواء يذبحها لأهل بيته أو في الخارج، لكن لأهل بيته أفضل، إذا ضحى في بيته وأكل منها ووسع على من حوله كان أفضل تأسيًا بالنبي صلى الله عليه وسلم، كونه يذبح الضحية في بيته ويأكل ويطعم، وإذا أحب أن يذبح ضحايا أخرى في محل فقراء في بلد أخرى فله أجر ذلك، هذا من الصدقات
باب العقيقة - الجزء رقم : 18، الصفحة رقم: -208-207
Comité permanent [des savants] de l'Ifta -
اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء





Dylan Thiry, candidat de kohlanta converti à l’islam



Dylan Thiry, candidat de kohlanta converti à l’islam, vient d’offrir un cadeau somptueux à des abonnés suivant son direct sur Instagram.

Qu'Allah le récompense

ce mardi 28 avril, en plein live Instagram, Dylan a offert le pèlerinage à la Mecque à six filles et leur maman. Pèlerinage qu'ils pourront effectuer après le confinement inshaAllah 

#BRAVO Dylan !!!



De confession musulmane, Dylan Thiry a également abordé le sujet. 

Lui qui est plutôt discret en ce qui concerne sa vie familiale et ses croyances, s’est laissé aller à quelques confidences. Le candidat a confié qu’il ne souhaitait pas exposer ses croyances par le passé car c’était personnel mais que désormais, il souhaitait l’afficher.

Il poursuit et explique qu’il est converti à la religion depuis 9 ans. 

Dylan ajoute sa religion fut une des grandes raisons de son déménagement à Dubaï. Sa famille présente chez lui ainsi que Fidji Ruiz feront également le Ramadan. 

Le jeune homme a promis de donner plus d’explications à ce sujet, quand il sera prêt. Le candidat a d’ailleurs publié une photo de lui entrain de prier avec ses frères sur son compte Instagram. Une publication qui lui a valu énormément de compliments de la part des internautes









 


Coronavirus : ni rapatriement ni place dans les cimetières français, la détresse des familles musulmanes



La suspension des rapatriements des défunts dans leur pays d’origine à cause du Covid-19 plonge dans le désarroi les familles musulmanes.

 


Le patriarche Mohamed avait cotisé dans « la caisse familiale pour payer le rapatriement et les obsèques au bled ». Mais ses dernières volontés ne pourront être respectées. Pas de rapatriement possible en Algérie car la famille ne présente pas « le certificat de non-contagion ». 

Le grand-père sera finalement inhumé en petit comité dans un cimetière de Seine-Saint-Denis, département où il a vécu plus de 50 ans.

À l'instar de Mohamed, de nombreuses familles endeuillées sont plongées dans la détresse car dans l'impossibilité de réserver l'adieu qu'ils souhaitaient à leurs proches. La suspension des rapatriements des défunts dans leur pays d'origine à cause du Covid-19 se conjugue au manque de place dédiées à leur culte dans les cimetières en France.


« 15 jours entre le décès et l'inhumation » dans le Val-de-Marne

« Le Maroc et la Tunisie ont suspendu les rapatriements des corps, l'Algérie fait des exceptions, sauf pour les morts du Covid. Et pour les pays de l'Afrique subsaharienne, il n'y a pas plus de trafic aérien », résume le responsable des pompes funèbres musulmanes Al Janaza, à Pierrefitte (Seine-Saint-Denis). Seuls des vols cargo sont maintenus vers la Turquie, dit-il.

Depuis un mois, il est « débordé par les appels. Il y a beaucoup de décès, on doit gérer les émotions des familles, les rassurer et surtout essayer d'enterrer rapidement » comme le prescrit le rite funéraire musulman.




Cela a été compliqué pour le père de Rachid (prénom modifié), décédé le 4 avril du Covid-19, à 87 ans, dans une commune du Val-de-Marne dépourvue de carré musulman. Son fils a dû « batailler » plusieurs jours pour trouver une place dans une ville plus éloignée. « Il se sera écoulé presque 15 jours entre le décès et l'inhumation, alors que dans la tradition, c'est trois jours ! C'est inhumain », déplore-t-il, rappelant que le souhait initial de son père était de se faire enterrer au Maroc.

« 600 carrés musulmans » pour 35 000 cimetières

« La création de nouveaux espaces d'inhumation pour les musulmans est indispensable », a rappelé dimanche le Recteur de la Grande Mosquée de Paris, Hafiz Chems-eddine. Une demande partagée par le Conseil français du culte musulman (CFCM).


Son président Mohammed Moussaoui insiste aussi sur la problématique des rapatriements. « En temps normal, environ 80 % des défunts se font enterrer dans leur pays d'origine », indique-t-il, ajoutant que « la première génération préfère être inhumée près des parents ».



« C'est l'envie de s'inscrire dans une filiation rompue par la migration où des fratries ont été séparées », abonde Valérie Cuzol, chercheuse au centre Max-Weber à Lyon, auteure d'une enquête sur « les enjeux de l'inhumation » dans les familles maghrébines. Une logique de retour également constatée chez les familles italiennes ou portugaises.
Au Maghreb, le retour post mortem est favorisé par les Etats qui, pour certains, financent une partie du rapatriement, comme en Tunisie. Au Maroc, les familles souscrivent des contrats auprès des banques qui se chargent des obsèques.




Avec la suspension presque totale de ces rapatriements, « la crise vient révéler le manque de carrés musulmans » en France, estime M. Moussaoui, qui évalue ces espaces dédiés à « environ 600 », sur 35 000 cimetières.

Pas une obligation de disposer d'un carré confessionnel

Selon lui, des cimetières sont « en tension », dans les Hauts-de-France, en Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur, « là où la population musulmane est concentrée ».
Pour une commune, avoir un carré confessionnel (musulman, juif, etc.) « n'est pas une obligation », rappelle l'Association des maires de France, le cimetière devant d'abord être neutre et laïque, du moins dans ses parties communes. Une circulaire de 2008 a cependant encouragé les maires à le faire.





À Bobigny, Villetaneuse (Seine-Saint-Denis), les cimetières communaux affichent complet : « plus aucune inhumation », indiquent les municipalités, s'en remettant aux cimetières intercommunaux. À Arras (Pas-de-Calais), où le carré est saturé, le recteur d'une des trois mosquées, Mohammed Messaoudi, raconte avoir dû, en collaboration avec le maire, chercher des solutions, pour deux fidèles décédés, auprès des communes alentour.

« À ce rythme, dans trois semaines, il sera complet »

La décision d'accepter une inhumation dans son cimetière étant une prérogative du maire, « c'est angoissant, pour les familles, d'attendre cette décision », relève M. Moussaoui.
Le maire de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), Patrice Leclerc, est « contraint » de refuser les demandes des familles qui ne sont pas de sa commune : « Je fais comment, si je ne peux plus faire enterrer mes habitants ? ».


 








Possible annulation de la prière de Tarawih en Arabie Saoudite



Un responsable religieux saoudien a fait état de la possibe l’annulation de la prière de Tarawih dans les mosquées, durant le mois béni de ramadan, en cas de la poursuite de l’épidémie du coronavirus.


Selon l’agence de presse turque, interrogé par la chaîne Al Saoudiya lors d’un entretien téléphonique, Mohammad al Aqil, représentant du ministère saoudien des affaires islamiques a indiqué :
 « Tant qu’un nouvel ordre n’est pas donné par le haut conseil des oulémas, la suspension des prières va se poursuivre. »



Pour sa part, Ahmad al Mansouri, représentant du centre de l’administration des lieux saints s’est exprimé ainsi sur la tenue des prières collectives dans les lieux saints de l’islam :
 « Le haut comité de ce centre évalue les programmes liés à la tenue de la prière de Tarawih dans la mosquée sainte durant le mois de ramadan. »

Le conseil des hauts oulémas saoudiens a interdit, le 18 mars dernier, les prières collectives dans les mosquées, afin de prévenir la propagation du coronavirus.


 









#ALERTE Le coronavirus pourrait vous contaminer jusqu'à 4 mètres d'un malade.




#ALERTE Le coronavirus pourrait vous contaminer jusqu'à 4 mètres d'un malade. 
Selon une étude réalisée dans un hôpital de campagne de Wuhan et publiée vendredi 1O avril par les Centres américains de prévention et de contrôle des maladies (CDC), le #Covid19 contamine à la fois les surfaces et l'air à proximité des patients, et jusqu'à quatre mètres d'eux.
Une limite importante de l'étude, publiée par la revue des CDC Emerging Infectious Diseases, est que le test employé permet de détecter la présence du virus, mais pas la quantité de virus viable.
 Autrement dit, ce n'est pas parce que le virus éjecté dans l'air par les éternuements ou respirations des patients peut voler jusqu'à quatre mètres, que ces particules seront en quantité suffisante pour infecter quelqu'un.
Les chercheurs chinois ont réalisé des prélèvements dans un service de réanimation (15 patients) de l'hôpital de campagne Huoshenshan de Wuhan entre le 19 février et le 2 mars, ainsi que dans un service de soins généraux avec des malades moins graves (24 patients).
Il s'agit de l'hôpital préfabriqué qui avait été construit en 10 jours par une armée d'ouvriers au début de l'épidémie dans la ville.
Les prélèvements ont été faits sur les sols, les souris d'ordinateurs, les poubelles, les rambardes des lits, les masques des patients, les équipements de protection des soignants, les bouches d'aération, ainsi que dans l'air des chambres à plusieurs endroits.
"Le SARS-CoV-2 était largement distribué dans l'air et sur la surface d'objets dans les services de réanimation et de soins généraux, ce qui implique un risque potentiellement élevé de contamination pour les personnels soignants et les autres contacts proches", écrivent les chercheurs
.
- Semelles des chaussures -
Les zones les plus contaminées étaient près des patients en soins intensifs. 
Les objets les plus contaminés étaient les souris, suivies des poubelles et des lits et poignées de portes.
Mais la moitié des semelles des chaussures du personnel soignant avait également des traces de virus. "Nous recommandons fortement aux personnes de désinfecter les semelles de leurs chaussures avant de sortir de services où se trouvent des patients du Covid-19", en concluent les chercheurs.
Ils conseillent aussi de désinfecter les masques après utilisation, avant de les jeter.
Le virus a aussi été détecté dans l'air: plus souvent près du lit du patient que près des stations de travail des médecins.
Mais ils en ont trouvé une fois à quatre mètres du malade, ce qui leur fait écrire que "la distance maximale de transmission d'un aérosol de SARS-CoV-2 pourrait être de quatre mètres".
Le virus a aussi été trouvé sur la bouche d'aération par où l'air des chambres est évacué.
Etant donnée la contamination importante de l'environnement des patients, les chercheurs estiment que "l'isolement à domicile des personnes avec un Covid-19 suspecté pourrait ne pas être une stratégie efficace de contrôle".
Le mode principal de contagion du nouveau coronavirus est les gouttelettes relativement grandes produites quand on tousse ou éternue.
Mais nous émettons aussi des gouttelettes microscopiques en parlant et en respirant, et la présence du coronavirus en quantités suffisantes à l'intérieur de ces gouttelettes (aérosols) fait l'objet d'un débat scientifique intense. 
Par précaution, les Etats-Unis ont recommandé de se couvrir le visage, pour éviter que des personnes porteuses du virus mais sans symptômes ne contaminent d'autres gens en parlant ou en respirant.
... mais toujours pas en France ! #OnOublierapas
Avec Afp - 10/04/2020 23h40
RETROUVEZ NOUS SUR :
Site/blog d'informations
- Serveur d'archives - Sécurisé
SOUTENEZ nous pour pouvoir continuer a vous informer https://fr.tipeee.com/lanceur-d-alerte-info
 





Suivez les mises à jour par mail


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter