TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

Mulhouse : profanation au cimetière musulman, "quasiment toutes les tombes saccagées"

 

La "quasi-totalité" des tombes du carré musulman du cimetière central de Mulhouse (Haut-Rhin) a été "saccagée". Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a dénoncé une profanation ce samedi 11 décembre, en début de soirée.

Une grande partie des tombes du carré musulman du cimetière central de Mulhouse (Haut-Rhin) a été découverte "saccagée". L'information a été révélée en début de soirée, ce samedi 11 décembre 2021. 

Plus précisément, les fleurs, vases, et divers ornements placés sur "la quasi-totalité des tombes" ont été balayés et jetés au sol. Les tombes en elles-mêmes ne semblent pas avoir été abîmées ou souillées. Les faits ont été découverts par des familles venues se recueillir en début d'après-midi.

C'est le Conseil français du culte musulman (CFCL) qui les a dévoilés, en les qualifiant de profanation, sur les réseaux sociaux. La police a été appelée pour "retrouver les auteurs de cet acte abject" (lire le tweet ci-dessous).

 

 Les forces de l'ordre étaient déjà sur place, ce samedi 11 décembre à 18 heures, pour effectuer les premières constatations. Une enquête doit être ouverte.

L'étendue des dégâts reste à évaluer sur les lieux. Le cimetière central est situé au nord de la ville, quartier Wolf-Wagner, à proximité du commissariat central

 

Ces dernières années, plusieurs cimetières alsaciens ont été dégradés, le plus souvent par le biais d'inscriptions antisémites (même quand il n'y avait pas de tombes juives). C'est notamment le cas pour celui de Rouffach (Haut-Rhin), le dernier en date, qui remonte au mois d'août 2021.

 

Aucune inscription islamophobe ne semble avoir été retrouvée sur place, selon les premières informations disponibles.

 

Vague de réactions officielles

Très rapidement, l'ancien maire de Mulhouse, Jean Rottner, a fait part de sa "consternation" et de son "dégoût" face à "un acte lâche et odieux". Il veut que la lumière soit "vite" faite sur cette profanation, a-t-il écrit..

Peu après, Michèle Lutz, l'actuelle maire de Mulhouse, s'est rendue sur place "pour témoigner notre solidarité". Elle va déposer plainte pour ce vandalisme, indique-t-elle.


 


 


Un homme victime d'une très violente agression raciste à Dole

 Un homme, dont il s’inquiétait du comportement étrange, a finalement tenté d’écraser Adil Sefrioui, mercredi dernier, devant son domicile, après l’avoir copieusement insulté sur ses origines.

 

Depuis une semaine, Adil Sefrioui rumine le film des événements, frôlant constamment la crise d’angoisse. Conscient de n’être entier, voire en vie, que par la grâce de ses bons réflexes. Le quadragénaire, artisan électricien à Dole, a vécu une agression raciste hallucinante, mercredi 21 avril, en début d’après-midi, devant son domicile situé derrière la gare ferroviaire.

 

Un étrange photographe

C’est son épouse qui, depuis la cuisine, a, la première, repéré cet homme étrange qui, de l’autre côté de la rue Lombard, prenait des photographies de leur maison, alors que leurs 4 enfants, âgés de 7 à 12 ans, jouaient sur la terrasse. Adil, qui ne travaille pas ce jour-là, sort, constate et fait le tour du pâté de maison pour rejoindre l’individu et lui demander à voir les images prises, intrigué. Il n’y a en effet pas grand-chose d’extraordinaire à photographier de ce côté-ci de la ville.

L’interpellation déplaît visiblement à cet homme âgé qui brandit un gros appareil reflex muni d’un zoom. « Il m’a dit aussitôt ‘’aaah, bicot, tu passes sous le capot aujourd’hui !’’ Ça m’a choqué. Les gens sont gentils d’habitude, ils me disent ‘’on n’aime pas les Arabes mais toi on t’aime bien’’. J’ai du mal à leur en vouloir. Mais là, c’était différent, j’ai crié à ma femme d’appeler la police. »

Alors que l’artisan tente de retenir le photographe dans l’attente d’une patrouille, « il a enroulé la lanière de son appareil autour de son poing et m’a projeté le boîtier dans la poitrine. Je ne l’ai pas vu venir, ça m’a coupé le souffle… », soupire Adil, qui grimace encore de douleur en se touchant les côtes.

C’est peu après ce geste que Lætitia, la femme de la victime, commence à filmer avec son téléphone portable alors que l’homme s’approche de la clôture de leur terrasse. « J’ai essayé de l’en empêcher avec un coup de pied mais ça ne l’a pas calmé. Il a empoigné un croisillon dans son coffre et m’en a menacé avec, en continuant à nous insulter. Je ressentais qu’il avait du plaisir à prononcer ce mot : bicot, bicot, bicot. »

 

« Il avait du plaisir à prononcer ce mot : bicot ! »

L’agresseur remonte ensuite dans sa voiture que M. Sefrioui tente de retenir en gardant la porte ouverte. « Je me suis dit, s’il part avant l’arrivée de la police c’est comme pas vu pas pris. » L’automobiliste accélère et Adil Sefrioui est obligé de lâche sa prise. « Je l’ai vu qui tournait une rue plus loin mais il est revenu au ralenti derrière moi alors que je rentrais par le trottoir. Et quand j’ai atteint le bateau du passage piéton qui lui permettait de monter à son tour sur le trottoir, il a accéléré pour me faucher. »

Dans un réflexe désespéré, l’électricien saute sur le capot alors que l’avant du véhicule vient défoncer la clôture de la terrasse derrière laquelle se trouvent les enfants et leur mère. Le choc est violent. Les panneaux de bois volent en éclat. Les piquets sont tordus. « J’étais appuyé sur le pare-brise et je regardais sa main sur le pommeau des vitesses en me disant s’il passe en marche arrière, c’est pour m’achever. Quand il l’a fait, j’ai sauté dans le jardin le plus loin possible… »

Fractures au nez et au doigt, douleurs de tous côtés, minerve autour du cou, la victime a finalement évité le pire en passant « sur » plutôt que « sous » le capot, comme son agresseur le lui avait promis.

 

 


 

La gélatine de porc dans les bonbons halal, c’est la marque Fini

 

 

On nous signale une “promo” sur des bonbons “halal” dans les magasins
E.Leclerc
 
La marque Fini est connue pour fraude car elle utilise de la gélatine de porc : voir l’article de
Al-Kanz
https://www.al-kanz.org/2010/10/11/gelatine-porc-fini/
 
Méfiez vous des offres alléchantes qui non seulement nous trompent avec du faux halal mais qui en plus sont très mauvais pour le métabolisme en période de jeûne

 

 




La gélatine de porc dans les bonbons halal, c’est la marque Fini

 

 

On nous signale une “promo” sur des bonbons “halal” dans les magasins
E.Leclerc
 
La marque Fini est connue pour fraude car elle utilise de la gélatine de porc : voir l’article de
Al-Kanz
https://www.al-kanz.org/2010/10/11/gelatine-porc-fini/
 
Méfiez vous des offres alléchantes qui non seulement nous trompent avec du faux halal mais qui en plus sont très mauvais pour le métabolisme en période de jeûne

 

 




RAMADAN : Le jeûne et le patch nicotine ?

 

 

LE COMITÉ PERMANENT DES RECHERCHES SCIENTIFIQUES ET DE LA DÉLIVRANCE DES FATWAS (AL-IFTÂ’) – FATAWA N°21734

SHEIKH BAKR ABOU ZAYD – SHEIKH SÂLIH AL-FAWZAN – SHEIKH AL-GHOUDAYÂN ET SHEIKH ABD AL-AZIZ AL-SHEIKH

Question : J’ai le désir de m’arrêter de fumer et je demande à Allah, de m’accorder pour cela, Son aide. Ma question est la suivante: Il existe un « patch » qui aide le fumeur à surmonter les difficultés liées à l’abandon de la cigarette, son utilisation consiste à le coller sur l’épaule. Est-il permis de l’utiliser pendant le Ramadan? Sachant que ce patch sécrète automatiquement de la nicotine lorsque le corps en a besoin. Je souhaiterais que vous me fassiez l’honneur de me répondre. Qu’Allah vous rétribue ! ( Numéro de la partie: 9, Numéro de la page: 190)


Réponse : Nous implorons Allah afin qu’Il vous permettre de vous repentir et vous aide à vous débarrasser de la cigarette. En effet, celle-ci est un mal absolu et ne présente aucun bien. 

 

S’agissant de votre question relative à la permission d’utiliser un patch qui se colle sur l’épaule et qui aide à délaisser la cigarette, à savoir est-ce qu’il vous est permis d’utiliser ce patch durant le jour du Ramadan alors que vous jeûnez? 

Nous vous répondons de la manière suivante: Cela ne vous est pas permis car en réponse à la question posée, les médecins spécialisés sur la réalité de ce patch, ont affirmé que ce patch alimente le corps en nicotine et que celle-ci pénètre dans le sang et cela rompt le jeûne de la même façon que le fait de fumer le gâte, car, en fait, le résultat est le même. 

Vous devez vous munir d’une volonté sincère afin de délaisser la cigarette par un autre moyen. En effet, combien de fumeurs se sont repentis et y ont renoncé sans utiliser ce patch et celui qui délaisse une chose pour Allah, Allah lui compensera cela par quelque chose de meilleur.

 
Qu’Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

 


 



Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter