Suivez les mises à jour par mail

TRADUIRE EN :

Rechercher dans ce blog


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s

APPEL AUX DONS

baraka Allah oufikoum
Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY


Inscrivez vous à notre newsletter

La profession de foi

 

La profession de foi est le premier pilier de l'Islam. Cette confession de foi musulmane est très brève: 

J'atteste qu'il n'y a pas d'autre divinité que Dieu et que Mohammed   est son envoyé. 
  
En arabe : 
اشهد أَنَّ لا إلاه إلالله محمد رسول الله 
  
Ashhadu an lâ ilâha illâ Llâhu wa anna Muhammadan rasûlu Llâhi.  
  
Elle consiste pour le croyant, en toute connaissance de cause et non sous la contrainte, à accepter et proclamer deux choses : il n'est pas d'autre dieu que Dieu (Allah); et Mohammed   est son prophète. 
Habituellement, cette formule est récitée à l'oreille droite des nouveau-nés, accompagne ensuite tout musulman durant sa vie, et enfin est prononcée une dernière fois au chevet des mourants. 


Dans le cadre d'une conversion à l'islam, il suffit de la prononcer après une grande ablution (divergences entre les savants), avec l'intention d'embrasser cette religion. 
Il convient de noter que proclamer que Dieu est unique fut une réaction aux nombreux cultes polythéistes que connaissait La Mecque au VIIe siècle, mais aussi envers le concept de la Trinité de la religion chrétienne, que Mohammed   considérait comme un polythéisme déguisé. 
  
Croyez donc en Dieu et en ses prophètes. 
Ne dites pas : « Trois » ; Cessez de le faire ; Ce sera mieux pour vous. Dieu est unique ! Gloire à lui ! Comment aurait-il un fils ? 

Le Coran (IV; 171) 


La Chahada (profession de foi) est aussi la clé du paradis, car celui qui ne la possède pas ne peut pas y accéder. 

La réciter sincèrement ne suffit cependant pas à y conduire le croyant au terme de sa vie. 
Elle ne fait que le sortir de sa condition de réprouvé, c'est-à-dire de pécheur exclu par Dieu du nombre des élus. 
Pour gagner le paradis, le musulman doit aussi respecter les quatre autres piliers ou obligations canoniques que prescrit le Coran. 
Le mot chahada est à rapprocher du mot arabe traduit par «martyr» (chahîd) et qui signifie témoin comme le mot grec (μαρτυρος [marturos], témoin). 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

INFORMATIONS

Inscrivez vous à notre Newsletter






Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s

Bienvenue, cliquez ici pour rentrer sur la boutique :