Suivez les mises à jour par mail

TRADUIRE EN :

Rechercher dans ce blog


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s

Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY


Inscrivez vous à notre newsletter

INFOS : Une conductrice forcée de retirer son voile par des « Gilets jaunes »

C’était samedi vers 16h30 à Saint-Quentin au rond-point d’Auchan-Fayet, la mobilisation des « Gilets jaunes » remportait un franc succès et l’ambiance était au rendez-vous.
Plusieurs voitures de conducteurs sans gilets sont bloquées par les manifestants à l’occasion du grand rassemblement national du 17 novembre.

Ceux qui tentent de forcer le barrage le regrettent aussitôt, ils sont moqués et méprisés pour ne pas avoir rallié les « Gilets jaunes ». Les conducteurs sont exaspérés par cette situation, l’un d’eux coincé depuis plusieurs minutes attend le bon vouloir des manifestants :

Là, ça commence à dégénérer… Sur le côté, il y a une dame garée depuis une heure… Ils lui ont fait retirer son voile.

 
Si les automobilistes sont bloqués une dizaine de minutes, la femme voilée, elle, poireaute depuis près d’une heure.

Elle est d’ailleurs toujours là, elle baisse sa vitre et confirme : « on », quelques « Gilets jaunes » particulièrement excités, l’ont contraint à retirer son voile et à mettre un gilet jaune. Faute de gilet, elle ne peut quitter les lieux.
Des journalistes du Courrier Picard venus couvrir l’événement, tendent discrètement un gilet à la femme. Mais des « Gilets jaunes » s’interposent violemment et prennent à partie les reporters pour avoir cherché à aider la musulmane.
Une dame qui a assisté à la scène raconte :

“Qu’on manifeste car la vie est chère oui, mais on ne manifeste pas pour agresser les gens”. Elle n’a pas vu la femme se voir forcée de retirer son voile. “Mais je comprends mieux pourquoi ils mettaient leur foulard sur la tête. Ce que j’ai vu c’est qu’ils faisaient des grimaces de singes devant la voiture” , a-t-elle affirmé

L’un des organisateurs responsable du rond-point d’Auchan-Fayet est stupéfait,

Ce n’est pas normal. Je suis contre ça. Nous allons arrêter tout ça

A-t-il dit promettant la levée du blocage une heure plus tard. Au-delà de cette attitude manifestement islamophobe, il est étonnant de voir la dame se plier aux exigences d’une poignée de citoyens qui ne représentent que les gilets qu’ils portent.






 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

INFORMATIONS

Inscrivez vous à notre Newsletter






Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s

Bienvenue, cliquez ici pour rentrer sur la boutique :