Suivez les mises à jour par mail

TRADUIRE EN :

Rechercher dans ce blog


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s

APPEL AUX DONS

baraka Allah oufikoum
Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY


Inscrivez vous à notre newsletter

INFOS : Des utilisateurs d’AirBnb se plaignent d’islamophobie

Racisme. Ces usagers disent voir leurs demandes de location être toujours refusées, alors que les propriétés sont disponibles.

Une enquête publiée par franceinfo.fr présente plusieurs usagers d’Airbnb, aux noms à consonances maghrébines, se plaindre de tomber sur des loueurs islamophobes qui refuseraient de leur louer leurs propriétés.


« Airbnb pratique le filtrage ethnique »

Les témoignages s’enchaînent. Merwane Mehadji, 23 ans, affirme qu’on lui refuse des réservations alors que les dates sont disponibles.

Il ajoute que lorsqu’il demande à une amie au nom plus français d’effectuer la même demande après lui, « elle reçoit une réponse positive dans la demi-heure qui suit ».

Hakim et Salima disent avoir vécu la même chose en voulant louer sur le Boncoin. « Tout se passait bien jusqu’au moment où il nous a demandé notre nom », témoigne Hakim.
Sur le même sujet






Mohamed Kefti, connu sous le pseudonyme John Rachid sur Youtube, reprochait dès octobre 2017 à Airbnb de cautionner « le filtrage ethnique ». Une annonce sur le célèbre site de location américain avait fait scandale il y a deux ans. Les hôtes indiquaient « Pas de halal chez nous ».

Contacté, Airbnb avait sommé les utilisateurs de retirer cette phrase, mais l’annonce avait été maintenue.

L’entreprise s’est toujours défendu de cautionner de telles pratiques, et a même engagé plusieurs campagnes pour virer les utilisateurs racistes en 2016, après plusieurs polémiques de ce genre.

Le Défenseur des droits a été saisi en France, mais s’il reconnaît l’importance de porter plainte, il concède la difficulté d’aller plus loin. « Prouver l’intention raciste d’une personne est très compliqué », dit-il sur franceinfo.fr.

D’ailleurs, aucune condamnation pour discrimination n'a été rendue concernant des locations entre particuliers via ces plateformes.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

INFORMATIONS

Inscrivez vous à notre Newsletter






Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s

Bienvenue, cliquez ici pour rentrer sur la boutique :