TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

L’Inde ferme toutes les écoles islamiques dans une de ses régions

 

INDE – Plus de 700 écoles islamiques de l’état d’Assam seront fermées d’ici avril, a déclaré le ministre de l’Education de l’État. Les politiciens de l’opposition ont qualifié cette décision d’attaque contre les musulmans.

Plus de 700 madrassas seront fermées d’ici avril, a déclaré le ministre de l’Education de l’État. Les politiciens de l’opposition ont qualifié cette décision d’attaque contre les musulmans.

 

Un État indien dirigé par le parti nationaliste hindou du Premier ministre Narendra Modi a adopté mercredi une loi abolissant toutes les écoles islamiques, affirmant qu’elles dispensaient une éducation de qualité inférieure.

Les politiciens de l’opposition ont critiqué cette décision et ont déclaré qu’elle reflétait l’attitude anti-musulmane du gouvernement dans ce pays à majorité hindoue.

 

Plus de 700 écoles, appelées madrasas, dans le nord-est de l’Assam seront fermées d’ici avril, a déclaré le ministre de l’Education de l’État, Himanta Biswa Sarma, à l’assemblée locale.

«Nous avons besoin de plus de médecins, de policiers, de bureaucrates et d’enseignants issus de la communauté musulmane minoritaire plutôt que d’imams pour les mosquées», a déclaré M. Sarma, une étoile montante du parti Bharatiya Janata de Modi.

 

Le gouvernement les convertirait en écoles ordinaires, car l’éducation dispensée dans les madrasas ne pouvait préparer personne au «monde temporel et à ses préoccupations terrestres», a-t-il dit.

Les politiciens de l’opposition ont déclaré que cette décision était une attaque contre les musulmans.

«L’idée est d’éliminer les musulmans», a déclaré Wajed Ali Choudhury, un député du parti de l’opposition au Congrès.

 

Plus de 100 hauts fonctionnaires et diplomates à la retraite ont exhorté mardi le B.J.P. gouvernement du plus grand État de l’Uttar Pradesh en Inde pour abroger une nouvelle loi criminalisant la conversion religieuse forcée des épouses, considérée comme visant les musulmans.

 




 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Suivez les mises à jour par mail


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter