TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

A 75 ans, le député d’extrême droite Werner Klawun se reconvertit à l’Islam


Aussi étrange que cela puisse paraître, ce sont les plus assidus ennemis de l’Islam qui semblent recouvrer la raison après des années d’une errance vouée à l’incroyance et à la profanation de l’Islam.

En 2013 le monde politique est stupéfait après la reconversion à l’Islam d’Arnoud van Doorn, un des piliers du parti d’extrême-droite PVV aux Pays-Bas.
Une reconversion dans toute l’acception du terme pour avoir trop entendu «  d’histoires négatives sur l’Islam, j’ai ressenti le besoin de faire mes propres recherches et de déterminer ce qui était vrai et ce qui ne l’était pas  » a-t-il à l’époque confié à Al-Jazeera.

Aujourd’hui un autre ténor du Parti Démocratique National (NPD) d’extrême droite, l’allemand Werner Klawun a fini par se ranger dans le bon camp et se reconvertir à l’Islam à l’âge de 75 ans.



Pourtant, durant des années, il a voué sa vie politique à s’opposer aux immigrés et aux réfugiés. Voulant en connaître davantage sur cette religion qu’il réprouvait, il a lu le Divan oriental et les poésies louant le prophète Muhammad (sallAllahou ’alayhi wa salam) du grand poète allemand Johann Wolfgang von Goethe. A partir de ce moment ses sentiments sur l’Islam et les musulmans ont radicalement changés comme il l’a confié au journal allemand Bild.

Son intérêt pour l’Islam grandissant il a lu le Coran en allemand avant d’opter définitivement pour la religion de paix. Finalement, l’ancien pourfendeur des immigrés et des réfugiés s’est métamorphosé en un véritable soutien pour les migrants venus de Syrie, d’Irak et d’Afghanistan.



Klawun appelé dorénavant Ibrahim accueille dans sa maison 4 jeunes migrants syriens qu’il héberge et nourrit et qui sont devenus sa famille depuis que sa femme et ses enfants l’ont quitté en 2014.
Des remords dans la voix, il se rappelle ces années sombres passées dans un parti d’extrême droite, mais Ibrahim souhaite désormais effacer le passé et repartir à zéro.

«  Il n’est pas suffisant pour moi de rompre les liens avec mon passé en tant que membre d’un parti d’extrême droite anti-Islam et anti-musulman. J’ai souhaité faire de plus grands travaux pour effacer les traces du passé. J’ai commencé à aider les migrants  » a-t-il précisé.







1 commentaire:

  1. DIEU est grand. Il guide qui Il veut, quant Il veut. L Islam est paix, miséricorde et espoir.

    RépondreSupprimer

Suivez les mises à jour par mail


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter