TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

L'histoire de Noé (Nuh) Paix sur lui


Noé  naquit cent vingt-six ans après la mort d'Adam comme l'on rapporté Ibn Jarir et d'autres historiens.

 

Selon la généalogie établie par les Gens du Livre, il y aurait entre la mort d'Adam et la naissance de Noé, cent quarante six ans. 

Cependant, d'après ce qu'a rapporté Abu Hatim Ibn Hibban (Sahih Ibn Hibban), il y aurait entre eus dix générations (qarn). 

En effet, Ibn Hibban rapporte, d'après Abu Umama, qu'un homme demanda au Prophète, sur lui la grâce et la paix « O Messager de Dieu! Adam était il Prophète? » Il lui répondit: « Oui, il recevait la révélation ». L'homme demanda alors: « Et combien de temps y a-t-il entre lui et Noé? » Il lui répondit: « Dix générations (qarn) ».

En outre dans le Sahih d'Al Bukhari, il est rapporté, d'après Ibn'Abbas: « Il y avait entre Adam et Noé, dix générations (qarn) toutes étaient sur la voie de l'islam ».

Ainsi, si on entend par génération (qarn) une durée de cent ans, comme le pensent beaucoup de gens, il y aurait eu donc entre eux mille ans. 

Cependant il n'est pas exclu que cette période soit plus importante en raison du lien qu'a établi Ibn Abbas entre ces générations et l'Islam. 

Il se peut en effet, qu'il y eut d'autres générations qui n'étaient pas sur la voie de l'islam. Il reste sur le hadith d'Abu Umama précise que la période entre Adam et Noé étaient toutes sur la voie de l'islam. 

Ce qui contredit la thèse de certains historiens parmi les gens du Livre prétendant que Caïn et ses enfants avaient adoré le feu, et Dieu est plus Savant.

 

Cependant on peut entendre par ''qarn'' des générations comme il est dit dans la parole de Dieu:

Que de générations avons-Nous exterminées après Noé! (17,17)

Puis après eux, Nous avons crée d'autres générations. (23,42)

Combien de générations intermédiaires (25,38)

Combien de générations, avant eux avons-Nous fait périr? (19,74)

 

L'Envoyé de Dieu, sur lui la grâce et la paix, a dit « La meilleure des générations (qarn) est la mienne. » (Al Bukhari)

Il est à préciser qu'avant Noé, une génération vivait de longs siècles. Dans ce cas, il y aurait entre Adam et Noé, des milliers d'années, et Dieu est le plus Savant.

 

D'une manière générale, Noé a été envoyé par Dieu à l'époque ou les peuples se mirent à adorer les idoles et les tyrans (taghut) et à verser dans l'égarement et l'incroyance. Dieu l'a envoyé donc par miséricorde pour les hommes et il fut par conséquent le premier Messager à être envoyé aux habitants de la Terre, comme le confirmeront les gens réunis autour de lui le jour de la Résurrection. Son peule appelait Bani Rasib comme l'a rapporté Ibn Jarir et autres.

Les savants ont divergé sur l'âge qu'il avait lorsqu’il reçut la Révélation; certains ont dit qu'il avait cinquante ans, d'autres trois cents et d'autres encore quatre cent quatre-vingt. Ibn Jarir qui a rapporté ces trois avis, attribue le dernier à Ibn Abbas.

Dieu a relaté dans plusieurs versets de Son Livre saint, son récit, l'opposition de son peuple à son appel à Dieu, le châtiment qui s'est abattu sur ceux qui l'ont renié, à savoir le déluge, de même que le salut de ceux qui l'ont suivi et qui prirent place dans l'Arche.

Dieu dit ainsi dans la sourate Hud:

Nous avons déjà envoyé Noé à son peuple; « Je suis pour vous un avertisseur explicite afin que vous n'adoriez que Dieu. Je crains pour vous le châtiment d'un jour douloureux ». 

Les notables de son peuple qui avaient mécru, dirent alors « Nous ne voyons en toi qu'un homme comme nous; et nous voyons que ce sont seulement les vils parmi nous qui te suivent sans réfléchir; et nous ne voyons en vous aucune supériorité sur nous. Plutôt, nous pensons que vous êtes des menteurs. » 

Il dit: « O mon peuple! Que vous en semble? Si je me conforme à une preuve de mon Seigneur, si une miséricorde (prophétie) échappant à vos yeux, est venu à moi de sa part, devrons nous vous l'imposez alors que vous le répugnez? 

O mon peuple, je ne vous demande pas de richesse en retour. Mon salaire n'incombe qu'à Dieu. Je ne repousserai point ceux qui ont cru, ils auront à rencontrer leur Seigneur. 

Mais je vous trouve des gens ignorants. O mon peuple, que me secourra contre (la punition de) Dieu si je le repousse? Ne vous souvenez-vous pas? Et je ne vous dis pas que je détiens les trésors de Dieu? 

Je ne connais pas l'Inconnaissable, et je ne dis pas que je suis un ange, et je ne dis pas non plus aux gens que vos yeux méprisent, que Dieu ne leur accordera aucune faveur. Dieu connait mieux ce qu'il y a dans leurs âmes. (Si je leur disais) je serais du nombre des injustes. » 

Ils dirent: « O Noé, tu as disputé avec nous et multiplié les discussions. Apporte nous donc ce dont tu nous menaces, si tu es du nombre des véridiques ». Il dit: « C'est Dieu Seul qui vous l'apportera -s'Il veut- et vous ne saurez y échapper. 

Et mon conseil ne vous profiterait pas, au cas où je voudrai vous conseiller, et que Dieu voudrait vous égarer. Il est votre Seigneur et c'est vers Lui qui vous serez ramenés. » Ou bien ils disent « Il l'a inventé? » Dis : « Si je l'ai inventé, que mon crime retombe sur moi! Et je suis innocent de vos criminelles accusations ». 

Et il fut révélé à Noé: « De ton peuple, il n'y aura plus de croyant que ceux qui ont déjà cru. Ne t'afflige pas de ce qu'ils faisaient. Et construit l'Arche sous nos yeux et d'après Notre révélation. Et ne M'interpelle plus au sujet des injustes, car ils vont être noyés ». Et il construisit l'Arche. Et chaque fois que des notables de son peuple passaient près de lui, ils se moquaient de lui. 

Il dit: « Si vous vous moquez de nous, eh bien nous nous moquerons de vous, comme vous vous moquez (de nous)! Et vous saurez bientôt à qui viendra un châtiment qui l'humiliera, et sur qui s'abattra un châtiment durable! » Puis, lorsque Notre Commandement vint et que le four se mit a bouillonner (d'eau), Nous dîmes: « Charge (dans l'Arche) un couple de chaque espèce ainsi que ta famille -sauf ceux contre qui le décret est déjà prononcé- et ceux qui croient ». 

Or, ceux qui avaient cru avec lui étaient peu nombreux. Et il dit: « Montez dedans. Que sa course et son mouillage soient au nom de Dieu. Certes mon Seigneur est Pardonneur et Miséricordieux ». Et elle vogua en les emportant au milieu des vagues comme des montagnes. 

Et Noé appela son fils qui restait en un lieu écarté (non loin de l'Arche) : « O mon enfant, monte avec nous et ne reste pas avec les mécréants ». 

Il dit : « Je vais me réfugier vers un mont qui me protégera de l'eau ». 

Et Noé lui dit : « Il n'y a aujourd'hui aucun protecteur contre l'ordre de Dieu. (Tous périront) sauf celui a qui Il fait miséricorde. » 

Et les vagues s'interposèrent entre les deux, et le fils fut alors du nombre des noyés. 

Et il fut dit : « O terre, absorbe ton eau! Et toi ciel, cesse (de pleuvoir)! » L'eau baissa, l'ordre fut exécuté, et l'Arche s'installa sur le Jûdi, et il fut dit: « Que disparaissent les gens pervers! » 

Et Noé invoqua son Seigneur et dit: « O mon Seigneur, certes mon fils est de ma famille et Ta promesse est vérité. Tu es le plus juste des juges ». Il dit: « O Noé, il n'est pas de ta famille car il a commis un acte infâme. Je t’exhorte afin que tu ne sois pas du nombre des ignorants. » 

Alors Noé dit: « Seigneur, je cherche Ta protection contre toute demande de ce dont je n'ai aucune connaissance. Et si Tu ne me pardonnes pas et ne me fais pas miséricorde, je serai au nombre des perdants ». Il fut dit « O Noé, débarque avec Notre sécurité et Nos bénédictions sur toi et sur des communautés (issues) de ceux qui sont avec toi. 

Et il y (en) aura des communautés auxquelles Nous accorderons une jouissance temporaire, puis un châtiment douloureux venant de Nous les touchera ». Voilà quelques nouvelles de l'Inconnaissable que Nous te révélons. Tu ne les savais pas, ni toi ni ton peuple, avant cela. Sois patient. La fin heureuse sera aux pieux. » (11, 25-49)

 

Dieu dit aussi :

 

« Et Noé quand auparavant il fit son appel. Nous l'exauçâmes et Nous le sauvâmes, ainsi que sa famille, de la grande angoisse. Et Nous le secourûmes contre le peuple qui traitait Nos prodiges de mensonges. Ils furent vraiment des gens du mal. Nous les noyâmes donc tous » (21, 76-77)

 

« Le peuple de Noé traita de menteurs les Messagers, lorsque Noé, leur frère, leur dit : « Ne craindrez vous pas (Dieu) ? Je suis pour vous un messager digne de confiance. Craignez donc Dieu et obéissez-moi. Et je ne vous demande pas de salaire; mon salaire n'incombe qu'au Seigneur de l'Univers. Craignez Dieu donc, et obéissez-moi ». 

Ils dirent : « Croirons-nous en toi, alors que ce sont les plus vils qui te suivent? » Il dit: « Je ne sais pas ce que ceux-là faisaient. Leur compte n'incombe qu'à mon Seigneur. Si seulement vous étiez conscient. Je ne suis pas celui qui repousse les croyants. Je ne suis qu'un avertisseur explicite. » Ils dirent : « Si tu ne cesses pas, Noé, tu seras certainement du nombre des lapidés! » Il dit : « O mon Seigneur, mon peuple me traite de menteur. Tranche donc clairement entre eux et moi; et sauves-moi ainsi que ceux des croyants qui sont avec moi. » Nous le sauvâmes donc, de même que ceux qui étaient avec lui dans l'Arche, pleinement chargée. Et ensuite Nous noyâmes le reste (les infidèles). Voilà bien là un signe. Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas. Et ton Seigneur, c'est Lui vraiment le Puissant, le Très Miséricordieux. » (26, 105-122)

 

« Et en effet, Nous avons envoyé Noé vers son peuple. Il demeura parmi eux mille ans moins cinquante années. Puis le déluge les emporta alors qu'ils étaient injustes. Puis Nous le sauvâmes, lui et les gens de l'Arche; et Nous en fîmes un avertissement pour l'Univers. » (29, 14-15)

Nous avons déjà rapporté, d'après Ibn Abbas, qu'il y avait entre Adam et Noé dix générations qui professaient toute l'Islam, nous avons vu aussi que par qarn, il convient d'entendre soit la génération soit la période de temps autrement siècle. 

Ces générations pieuses passées, les gens se mirent à adorer les idoles. Al Bukhari a rapporté d'après Ibn Abbas à propos de cette parole de Dieu:

« Et ils ont dit : « N'abandonnez jamais vos divinités et n'abandonnez jamais Wadd, Suwâ', Yaghût et Nasr […] » (71, 23)

qu'il s'agissait de noms de gens vertueux parmi le peuple de Noé; mais à leur mort, le diable suggéra à leurs concitoyens de leur ériger des statues dans les lieux de réunion et de leur donner leurs noms, ce qu'ils firent. 

Ces statues ne furent point adorées au début, ce n'est qu'à la disparition de ceux qui les avaient construites, quand la science disparut, qu'elles furent considérées comme des dieux.

Ibn Abbas a dit aussi : « ces idoles qui étaient adorées du temps de Noé, passèrent, ensuite parmi les Arabes ». C'est aussi l'avis de Ikrima, ad-Dahhak, Qatada et Muhammad Ibn Ishad.

 

Ibn Abu Hatim a rapporté d'après Urwa Ibn az-Zubayr ce qui suit: 

« Wadd, Suwa », Yaghut et Nasr étaient les enfants d'Adam. Wadd était le plus âgé d'entre eux et le plus bienfaisant envers son père. 

C'était un homme vertueux et aimé de son peuple. Lorsqu'il mourut, les gens s'assemblèrent autour de son tombeau à Babel tellement leur affliction était grande. 

Voyant cela, Iblis prit une forme humaine et se présenta à eux en leur disant: « Je vois combien vous êtes affligés pas la disparition de cet homme. Si vous voulez je vous ferai son portrait que vous pourrez mettre dans votre lieu de réunion, vous vous souviendrez ainsi de lui. » 

Ils acceptèrent cette proposition et il leur réalisa son portrait que les gens mirent dans le lieu où ils s'assemblaient pour ne pas l'oublier. 

En voyant qu'il ne cessaient de l'évoquer, Iblis leur suggéra de mettre dans chaque maison une statue de leur pieux personnage afin que son souvenir et sa vénération soient partagé par tous. Ils acceptèrent cette proposition et il leur fabriqua des statues qu'ils mirent dans chaque demeure. 

Ensuite vinrent leurs enfants et ils virent la vénération qu'ils portaient à la statue de leur pieux ancêtre. A ces enfants succédèrent d'autres enfants, et la vénération du vertueux Wadd ne cessait de prendre de l'ampleur jusqu'à ce qu'elle se transforma en idolâtrie chez leurs arrières petits-enfants. 

Wadd fut ainsi la première idole à être adorée en dehors de Dieu. »

 

Ainsi, au fur et à mesure que le temps s'écoulait, les gens faisaient de personnes pieuses et vertueuses des idoles qu'ils finissaient par adorer en dehors de Dieu.

Il est rapporté dans les deux Sahih que lorsque Umm Salama et Umm Habiba évoquèrent chez l'Envoyé de Dieu, sur lui la grâce et la paix, la beauté de l'église Marie qu'elles avaient vue en Abyssinie, et des images qui s'y trouvaient, il dit: « Lorsqu'un homme vertueux parmi ces gens meurt, ils élèvent sur sa tombe un temple puis dessinent ces images; ceux là sont les pires des créatures auprès de Dieu ».

 

Cela étant, lorsque l'idolâtrie et la corruption se répandirent sur Terre, Dieu envoya Son serviteur et Messager Noé, sur lui le salut, pour prêcher l'adoration de Dieu, Seul sans associé, et mettre en garde contre l'adoration de tout ce qui est en dehors de Dieu. Il fut ainsi le premier Messager que Dieu envoya aux habitants de la Terre.

 

Une fois investi de sa mission de Messager, Noé invita ses concitoyens à adorer Dieu exclusivement sans Lui associer d'idole, de statue ou de tyran (taghut) et de professer Son unicité en reconnaissant qu'Il est le seul Dieu et Seigneur. 

Au demeurant, Dieu a ordonné cela à tous les Messagers qui ont succédé à Noé et qui sont issus de sa descendance:

« […] Et Nous fîmes de sa descendance les seuls survivants [...] » (37,77)

 

Il dit aussi à son sujet et au sujet d'Abraham:

« […] Et Nous avons accordé à leur descendance la prophétie et le Livre » (57,26).

 

C'est à dire que tout les prophètes venue après Noé faisaient partie de sa descendance. 

Il en est de même pour Abraham comme le dit Dieu:

« Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager (pour leur dire): ''Adorez Dieu et écartez vous du Taghut'' » (16,36)

 

Dieu dit aussi:

« Et demande à ceux de Nos messagers que Nous avons envoyés avant toi, si Nous avons institué, en dehors du Miséricordieux, des divinités à adorer. » (43,45)

Ainsi, Dieu a rappelé que Noé a exhorté ses concitoyens et les a appelés à Dieu en utilisant toutes les formes de prédication, de nuit comme de jour, secrètement et publiquement, tantôt en annonçant la bonne nouvelle du Paradis à qui le suivrait tantôt en menaçant les rebelles d'un châtiment douloureux. 

Malgré cela, il n'a pas réussi à les attirer à la foi de l'Unicité. Bien plus, la plupart d'entre eux persistèrent dans leur égarement et leur adoration des idoles et des statues en témoignant à Noé animosité et hostilité. Pire encore, ils ont témoigné du mépris pour ceux qui ont cru en lui et les ont menacés de lapidation et de bannissement:

« Les notables de son peuple lui dirent: ''Nous te voyons dans un égarement évident.'' Il dit: ''O mon peuple, il n'y pas d'égarement en moi; mais je suis un Messager de la part du Seigneur de l'Univers'' » (7,60-61)

En d'autres termes, cela signifie: Je ne suis pas un égaré comme vous le prétendez, au contraire je suis sur la voie droite; je suis un messager pour vous de par du Seigneur de l'Univers. Celui qui dit à une chose: ''Sois'' et elle est:

« Je vous communique les messages de mon Seigneur, et je vous donne conseil sincère, et je sais de Dieu ce que vous ne savez pas » (7,62)

 

Les gens de son peuple lui ont dit notamment:

« Nous ne voyons en toi qu'un homme comme nous, et nous voyons que se sont seulement les vils parmi nous qui te suivent sans réfléchir; et nous ne voyons en vous aucune supériorité sur nous. Plutôt nous pensons que vous êtes des menteurs » (11,27)

Ils se sont étonnés qu'un homme comme eux puisse être un messager venant de la part de Dieu. 

Ils ont aussi déprécié ceux qui ont cru en lui en voyant en eux des êtres vils. 

On rapporte que ceux-ci étaient parmi les plus pauvres et les plus faibles. 

Au demeurant, ce sont là ceux qui suivent les prophètes comme l'a dit Héraclius, dans la mesure où rien ne les empêche de suivre la vérité. En outre leur parole « sans réfléchir » (11,27) veut dire que ceux qui ont suivi Noé l'ont fait sans douter et sans hésiter; or, cela peut être aussi une raison de faire l'éloge de ces gens là, que Dieu soit satisfait d'eux, car la vérité manifeste n'a pas besoin qu'on y réfléchisse, l'examine ou qu'on en doute; bien au contraire, il faut y croire et la suivre dès qu'elle se manifeste.

Le temps que Noé passa à prêcher et à exhorter ses concitoyens fut considérable. A ce sujet, Dieu dit:

« Il demeura parmi eux, mille ans moins cinquante années. Puis le déluge les emporta alors qu'ils étaient injustes » (29,14)

En d'autres termes, durant toute cette longue période, seuls quelques hommes ont cru en lui.

On rapporte que chaque fois qu'une génération était sur le point de disparaître, elle laissait la recommandation à celle qui lui succédait de ne pas croire en Noé et de s'opposer à lui et à son Message. Lorsqu'un enfant arrivait à maturité, son père lui recommandait de jamais croire en Noé aussi longtemps qu'il vivrait.

Leurs dispositions naturelles refusaient et rejetaient la foi et la reconnaissance de la Vérité. C'est pour cela que Dieu dit:

« […] Et n'engendreront que des pêcheurs infidèles. » (71,27)

et c'est pour cela qu'ils ont dit:

« O Noé tu as disputé avec nous et multiplié les discussions. Apporte-nous donc ce dont tu nous menaces, si tu es du nombre des véridiques. Il dit: ''C'est Dieu qui vous l'apportera s'Il veut, et vous ne saurez y échapper'' » (11,32-33)

C'est à dire que Dieu Seul est en mesure d'apporter ce dont je vous menace, car rien ne saurait réduire Son autorité et Il lui suffit quand Il veut une chose de dire ''Sois'' et elle est.

Cependant Dieu précisa que lorsque Son ordre viendra et que Son châtiment s'abattra sur les négateurs Noé ne devra pas revenir vers Dieu pour lui demander de lever le châtiment et d'épargner son peuple. Il se peut en effet qu'au moment de la punition, en voyant le châtiment s'abattre sous ses yeux, il éprouve de la pitié pour ces concitoyens. C'est pour cela que Dieu dit: 

« [...]Et ne M'interpelle plus au sujet des injustes, car ils vont être noyés. Et il construisait l'Arche. Et chaque fois que des notables de son peuple passaient près de lui, ils se moquaient de lui. » (11,37-38)

Cela signifie qu'ils se moquaient de lui, et ne croyaient nullement en ce dont il les menaçait. Noé leur répondit:

« Si vous vous moquez de nous, et bien nous nous moquerons de vous, comme vous vous moquez (de nous)! » (11,38)

 

c'est à dire que c'est nous qui devons, à juste titre, nous moquer de vous et nous étonner de votre entêtement et votre obstination dans l'incroyance et l'égarement qui ne peuvent qu'impliquer le châtiment qui ne tardera pas à vous surprendre.

 

« […] Et vous saurez bientôt à qui viendra un châtiment qui l'humiliera, et sur qui s'abattra un châtiment durable! » (11,39)

 

La persistance dans l'incroyance et l'entêtement excessif dans ce monde est devenu comme une seconde nature chez eux à tel point que même dans l'au-delà, ils nieront aussi que des Messagers leurs soient venus de la part de Dieu.

 

Al Bukhari a rapporté à ce sujet d'après Abu Sa'id que l'Envoyé de Dieu a dit: « Le jour de la Résurrection, Noé viendra avec son peuple et Dieu lui demandera: ''As tu transmis Mon message?'' Il dira: ''Oui Seigneur!'' Dieu demandera ensuite à sa communauté: ''Vous l'as t'il transmis? Ils diront: ''Non, aucun Prophète ne nous est venu!'' Il s'adressera alors à Noé en lui disant: ''Qui peut témoigner en ta faveur?'' Il répondra: ''Muhammad et sa communauté!'' Et cette communauté témoignera qu'il avait bien transmis le Message de son Seigneur aux gens de son peuple''. »

 

C'est à cela que fait allusion le verset suivant:

 

« […] Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens, comme le Messager sera témoin à vous. » (2,143)

 

La communauté musulmane confirmera le témoignage de son Prophète à savoir, que Dieu a envoyé Noé avec la Vérité, lui ordonnant de la transmettre à son peuple. Elle témoignera aussi que Noé s'est acquitté de sa mission de la meilleure façon qui soit et l'a mené à son terme, ne négligeant aucun moyen de montrer aux siens leurs intérêts dans ce monde et dans l'autre et de les mettre en garde contre tout ce qui pourrait y nuire ou les compromettre.

 

Certains savants parmi les pieux anciens ont dit que lorsque Dieu a exaucé l'invocation de Noé, Il lui ordonna de planter des arbres qui allaient lui servir à construire l'Arche. Noé les planta et attendit cent ans avant de les couper; et il lui fallut cent autres années, (et selon une autre version quarante) pour raboter le bois, et Dieu est le plus Savant.

 

Muhammad Ibn Ishaq a rapporté d'après ath-Thawri que le bois de l'Arche provenait du platane, d'autres ont dit qu'il s'agissait du pin, comme il est dit dans la Thora.

 

Ath-Thawri a dit: « Dieu lui a ordonné de conférer à l'Arche une longueur de quatre-vingt coudées et une largeur de cinquante coudées, d'enduire son intérieur ainsi que son extérieur de poix et de lui mettre une proue afin qu'elle puisse sillonner les eaux. »

 

Qatada a dit quant à lui: « Sa longueur était de trois cents coudées et sa largeur de cinquante: et c'est ce que dit la Thora d'après ce que j'ai constaté ». Al Hasan al Basri a dit qu'elle était longue de six cents coudées et large de trois cents. Ibn' Abbas a affirmé que sa longueur était de douze mille coudées et sa largeur de six cents. On rapporta aussi que sa longueur était de deux mille coudées et sa largeur de cent.

 

Cependant, ils sont tous d'accord pour dire que sa hauteur était de trente coudées et qu'elle était constituée de trois étages,, la hauteur de chaque étage étant de dix coudées. L'étage inférieur était réservé aux bêtes et aux animaux sauvages, celui du milieu aux humains et le plus élevé aux volatiles. Sa porte se trouvait sur son coté large, et elle avait un toit qui la recouvrait entièrement. Dieu dit:

 

« Il dit: ''Seigneur! Apporte moi secours parce qu'ils me traitent de menteur''. Nous lui révélâmes: ''Construis l'Arche sous Nos yeux et selon Notre révélation.'' » (23,26-27)

 

c'est à dire selon Notre ordre et sous Notre regard afin que Nous te montrions comment la construire à la perfection.

 

Dieu dit aussi:

 

« Et quand Notre commandement viendra et que le four bouillonnera, achemine là dedans un couple de chaque espèce, ainsi que que ta famille, sauf ceux d'entre eux contre qui la parole a déjà été prononcée; et ne t'adresse pas à Moi au sujet des injustes, car ils seront fatalement noyés. » (23,27)

 

Dieu lui a révélé donc que lorsque Son ordre suprême arrivera et que le châtiment surviendra, il devra faire embarquer sur l'Arche un couple de chaque animal et emporter tout ce qui était vivant ainsi que les aliments pour assurer leur continuité, sans oublier, bien sûr, ceux de sa famille qui avaient cru en lui,

 

« […] sauf ceux d'entre eux contre qui la parole a déjà été prononcée. »

 

Les négateurs parmi les siens seront fatalement touchés par le châtiment dont ils furent longtemps menacés.

 

Par le terme « four » (tannur), la majorité des savants entend la surface de la Terre, c'est à dire que de tous les côtés de la Terre, l'eau avait jailli, au point qu'elle surgit même des fours qui sont les lieux des feux. Cependant Ibn Abbas a dit que le four (tannur) est le nom d'une fontaine qui se trouve en Inde; ash-Shi'bi a dit qu'elle se trouve à Kufa (en Irak) et Qatada a soutenu qu'elle se trouve dans la presqu'île arabique. Ali Ibn Abu Talib a dit, quant à lui, qu'il s'agit de l'aurore quand elle se fend et du jour quand il se lève. Ainsi selon lui, Dieu a ordonné à Noé de faire monter les créatures dans l'Arche dès l'aurore. Cette dernière explication est isolé (gharib).

 

Dieu dit:

 

« Puis, lorsque Notre commandement vint et que le four se mit à bouillonner (d'eau), Nous dîmes : ''Charge (dans l'Arche) un couple de chaque espèce ainsi que ta famille, sauf ceux contre qui le décret est déjà prononcé, et ceux qui croient''. Or, ceux qui avaient cru avec lui étaient peu nombreux. » (11,40)

 

c'est à dire que dès que le châtiment surviendra, Noé devra faire monter dans l'arche un couple de chaque espèce.

 

Des divergences ont eu lieu entre les savants concernant le nombre de ceux qui étaient avec lui dans l'Arche. Selon Ibn Abbas, ils étaient quatre-vingt hommes accompagnés de leurs femmes. Pour Ka'b al-Ahbar ils étaient soixante-douze. Une version rapporte aussi qu'ils n'étaient que dix. De même, on rapporte qu'il n'y avait que Noé, ses trois fils et ses quatre belles filles, la quatrième étant l'épouse de Jam qui avait choisi la voie de l'égarement et s'était éloigné de celle du salut. Cependant, ces propos contredisent le sens du Coran qui explicite que d'autres personnes ne faisant pas partie de sa famille mais qui avaient cru en lui étaient montées avec lui dans l'Arche:

 

« […] Et sauve moi ainsi que ceux des croyants qui sont avec moi » (26,118)

 

Selon une autre version encore, ils n'étaient que huit. Quant à l'épouse de Noé, la mêre de tous ses enfants, Cham, Sem, Japhet, Jam que les gens du livre appellent Canaan et qui fut englouti par les flots du déluge- et Abir qui mourut avant le déluge, on rapporte qu'elle fut du nombre des noyés, le décret était déjà prononcé contre elle pour son incroyance.

 

Dieu dit:

 

« Et lorsque tu seras installé, toi et ceux qui sont avec toi, dans l'Arche, dis: ''Louange à Dieu qui nous a sauvé du peuple des injustes.'' Et dis: ''Seigneur, fais-moi débarquer d'en débarquement béni. Tu es Celui qui procure le meilleur débarquement'' » (23,28-29)

 

Ainsi, Dieu ordonne t'il à Noé de Le louer pour lui avoir donné et soumis l'Arche afin de lui épargner le châtiment dirigé contre les incroyants parmi son peuple et de lui donner satisfaction contre ceux qui l'avaient rejeté et contredit. Dieu dit à ce sujet :

 

« C'est Lui qui a crée les couples dans leur totalité et a fait pour vous, des vaisseaux et des bestiaux, afin que vous vous installiez sur leur dos, et qu'ensuite, après vous y être installés, vous vous rappeliez le bienfait de votre Seigneur et que vous disiez ''Gloire à Celui qui nous a soumis tout cela alors que nous n'étions pas capables de les dominer. C'est vers notre Seigneur que nous retournerons.'' » (43,12-14)

 

Noé, que le salut soit sur lui, a mis en pratique cette recommandation en disant à ceux qui étaient avec lui:

 

« Montez dedans. Que sa course et son mouillage soient au nom de Dieu. Certes mon Seigneur est Pardonneur et Miséricordieux. » (11,41)

 

c'est à dire que sa course commencera et se terminera par le nom de Dieu qui est certes Pardonneur et Très miséricordieux, mais son châtiment est dur et implacable à l'égard des injustes qui ne veulent pas croire en Lui et adorent des idoles en dehors de Lui. Dieu dit:

 

« […] Et elle vogua en les emportant an milieu des vagues comme des montagnes. » (11,42)

 

c'est à dire qui Dieu a fait descendre une pluie telle que la terre n'en a jamais connu et qu'elle n'en connaîtra plus. Il a ordonné aussi à la terre de faire jaillir l'eau de tous ses côtés:

 

« Il invoqua donc son Seigneur: ''Moi, je suis vaincu. Fais triompher (Ta cause)'' Nous ouvrîmes alors les portes du ciel à une eau torrentielle, et fîmes jaillir la terre en sources. Les eaux se rencontrèrent d'après un ordre qui était déjà décrété dans une chose (faite). Et Nous le portâmes sur un objet (fait) de planches et de clous (l'Arche). Voguant sous nos yeux: récompense pour celui qu'on avait renié (Noé). » (54,10-14)

 

Certains exégètes ont dit que les eaux s'élevèrent de quinze coudées au dessus de la plus haute montagne ; c'est ce que disent, au demeurant les gens du Livre. Certains ont dit que cette hauteur avait atteint quatre-vingt coudées et que les eaux avaient recouvert toute le terre, de long en large, ses plaines et ses sols durs, ses montagnes et ses déserts; il ne resta sur sa surface aucun être vivant, aussi petit fut il.

 

Dieu dit:

 

« Et Noé appela son fils, qui restait en un lieu écarté (non loin de l'Arche): ''O mon enfant, monte avec nous et ne reste pas avec les négateurs''. Il répondit: ''Je vais me réfugier vers un mont qui me protégera de l'eau''. Et Noé lui dit: ''Il n'y a aujourd'hui aucun protecteur contre l'ordre de Dieu. (Tous périront) sauf celui à qui Il fait miséricorde''. Et les vagues s'interposèrent entre les deux, et le fils du nombre des noyés. » (11,43)

 

Ce fils est Jam, le frère de Sem, Cham et Japhet, d'autres sources disent qu'il s'appelait Canaan. C'était un négateur et pêcheur qui s'était mis en porte à faux avec la foi de son père et la voie qu'il avait choisie, c'est pourquoi il fut parmi ceux qui périrent, tandis que des personnes sans aucun lien de sang avec Noé furent sauvées parce qu'elles crurent en lui et suivirent sa voie.

 

« Et il fut dit: ''O terre absorbe ton eau! Et toi, ciel cesse (de pleuvoir)! L'eau baissa, l'ordre fut exécuté, et l'Arche s'installa sur le Jûdi, et il fut dit: ''Que disparaissent les gens pervers!'' » (11,44)

 

Ainsi, après avoir fait disparaître de la surface de la terre, tous ceux qui adoraient autre que Lui, Dieu, qu'Il soit glorifié, ordonna à la terre d'absorber son eau dans ses entrailles et au ciel de cesser de se déverser de la pluie. Le courroux de Dieu s'abattit sur les négateurs conformément à sa science pré éternelle et son décret.

 

Certains faits de la vie de Noé, sur lui le salut

 

Dieu dit:

 

« Celui-ci était vraiment un serviteur fort reconnaissant » (17,3)

 

On a rapporté qu'il louait Dieu continuellement pour tous les bienfaits que Dieu lui avait accordés: nourriture, boisson, habits, etc..

 

 

Les recommandations de Noé à son fils

 

L'imam Ahmad a rapporté, d'après Abullah Ibn Amru: « Nous étions chez le Prophète, sur lui la grâce et la paix, lorsqu'un homme du désert vêtu d'un manteau rayé et serti de brocart entra et dit: ''Votre compagnon que voici veut rabaisser tout cavalier fils de cavalier et élever tout berger fils de berger!'' 

L'Envoyé de Dieu, sur lui la grâce et la paix, le prit alors par le pan de son manteau et dit: ''Je ne vois pas sur toi les vêtements de quelqu'un qui n'a pas d'intelligence?'' Il dit ensuite: ''Lorsque le prophète de Dieu, Noé, fut à l'article de la mort, il appela son fils et lui dit; ''O mon fils! Je te laisse ce testament consistant en deux recommandations et deux interdictions. Je te recommande de témoigner qu'il n'y a de dieu que Dieu, car si on mettait les sept Cieux et les sept terres sur l'un des plateaux d'une balance et l'attestation qu'il n'y a de dieu que Dieu sur l'autre, la balance pencherait du coté du plateau de cette dernière. 

Et si les sept Cieux et les sept terres étaient un anneau solide, la formule ''Il n'y a de dieu que Dieu; gloire et louange à Dieu'' les auraient brisés. C'est par elle aussi que se lient les choses et grâce à elle que les créatures reçoivent leur subsistance. Quant aux choses que je t'interdis, ce sont l'associationnisme (shirk) et l'orgueil''. On dit: ''O Messager de Dieu, nous savons ce que l'associationnisme mais qu'est ce que l'orgueil? Est-ce le fait que l'un de nous possède une paire de sandales avec de beaux lacets?'' 

Il répondit: ''Non!'' On demanda: ''Est-ce le fait de posséder une monture?'' Il répondit ''Non!'' On demanda ''Est-ce la fait d'avoir des amis qui lui tiennent compagnie?'' Il répondit ''Non!'' On demanda alors: ''Et qu'est ce donc l'orgueil o Messager d'Allah?'' Il dit ''C'est léser les droits et mépriser les gens!''. »

 

Le lieu de sépulture de Noé, sur lui le salut

 

Dans un hadith détaché, l'Envoyé de Dieu, sur lui la grâce et la paix, a dit: « La terre a été étendue à partir de la Mecque; les anges venaient alors faire des tours autour du temple de la Ka'ba. Ils furent les premier à faire des tournées rituelles. C'est de cette terre dont il est question dans ce verset: ''[…] Je vais établir sur terre un vicaire'' (2,30) »

 

Le Prophète, sur lui la grâce et la paix a dit aussi: « Lorsque le peuple de Noé périt, il vint (à la Mecque) avec les vertueux qui étaient avec lui et ils adorèrent Dieu jusqu'à ce qu'ils trouvassent la mort. Ainsi les lieux de sépulture de Hûd, de Noé, de Salih et de Shu'ayb se trouvent entre le puit de Zamzam, l'angle et la station d'Abraham ». 

 







 


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Suivez les mises à jour par mail


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter