TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

Chine : Des images satellite révèlent le démantèlement de cimetières musulmans



Dans la ville d’Aksu, un parc nommé « Bonheur » a été construit sur un cimetière ouïghour, accompagné d’un lac artificiel, de manèges et de faux pandas.
La Chine fait tout ce qui est en son pouvoir pour éradiquer complètement les Ouïghours du Xinjiang, le groupe minoritaire musulman poursuivi par le pays, et ne les laissera même plus reposer en paix.


 Une enquête de l’AFP – en collaboration avec les analystes de l’imagerie satellite Earthrise Alliance – a récemment révélé qu’au moins 45 cimetières avaient été complètement détruits dans la région nord-ouest de la Chine, au Xinjiang. L’enquête a mis en lumière les opérations continues menées pour dénicher et aplanir les lieux de sépulture depuis 2014, avec des tombes brisées et des ossements humains laissés au rebut.


Des photos avant-après déchirantes montrent la démolition complète de centaines de cimetières, dont beaucoup ont été transformés en aires de stationnement et en terrains de jeux.
En réponse à la demande de commentaires de CNN après avoir découvert 60 autres cimetières détruits, le gouvernement chinois n’a pas nié la destruction du cimetière islamique.
« Les gouvernements … du Xinjiang respectent pleinement et garantissent la liberté de tous les groupes ethniques … de choisir les cimetières et les méthodes funéraires « , a déclaré à CNN un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.
Dans les documents publics, les raisons officielles de la destruction incluent la volonté de construire « des cimetières civilisés pour promouvoir le progrès« . Selon Rian Thom, historien ouïghour à l’Université de Nottingham, « c’est un grand acte de profanation et une sorte d’insulte ouverte à la culture ouïghoure.« 
Les Ouïghours, victimes de la plus grande crise des droits de l’homme aujourd’hui, pensent que la destruction n’est qu’une partie du plan directeur du gouvernement visant à les effacer entièrement du pays.

La Chine remplit son programme d’éradication des musulmans en effaçant leur histoire

Pour les musulmans du Xinjiang, les cimetières sont au cœur de la vie du village et sont considérés comme un endroit où ils «se rencontrent et relient une génération à la dernière».
« Cela fait partie de la campagne de la Chine pour éradiquer efficacement toute preuve de qui nous sommes, pour nous rendre effectivement comme les Han chinois« , a commenté Salih Hudayar, qui a déclaré à l’AFP que le cimetière où ses arrière-grands-parents ont été enterrés a été démoli.
« C’est pourquoi ils détruisent tous ces sites historiques, ces cimetières, pour nous déconnecter de notre histoire, de nos pères et de nos ancêtres« , a-t-il poursuivi.
Un autre musulman ouïghour, Aziz Isa Elkun, qui est maintenant un poète vivant au Royaume-Uni, s’est prononcé sur l’effacement systémique de l’histoire et de la culture ouïghoures à travers leurs sépultures. Elkun a fui sa ville natale il y a plus de 20 ans, mais « visite » parfois la tombe de son père sur Google Earth car il ne peut pas être physiquement là avec lui. Il a remarqué quelque chose d’étrange après qu’une image satellite mise à jour a révélé que le cimetière entier n’existait plus. « Je n’avais aucune idée de ce qui s’est passé« , a expliqué Elkun à l’AFP. « J’étais complètement sous le choc.« 
Elkun s’est rapidement rendu compte que le cimetière avait été remplacé par un champ, le laissant sans aucune information sur l’endroit où se trouvent actuellement les restes de son père. « Ce n’est pas un état normal comme ça. C’est de la pure méchanceté », a-t-il ajouté.


Certains Ouïghours ont déclaré que le gouvernement chinois avait publié quelques avis en mai 2017, les avertissant qu’ils avaient environ deux semaines pour déplacer les restes de leurs proches et ancêtres avant que leurs cimetières ne soient détruits.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Suivez les mises à jour par mail


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter