TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

Dans ce bas monde, il n’y a pas de houris !



« Je me souviens qu’un jour, alors que j’étais dans un cours de Sheykh ibn Baz, qu’Allah lui fasse miséricorde, après le fajr, un homme lui téléphona : Il (l’homme) avait répudié sa femme à cause d’un repas. Peut-être voulait-il un plat en particulier qu’elle ne savait pas cuisiner et il la divorça. 

Le matin, il appela le Sheykh. Celui-ci le conseilla et lui répéta une phrase à trois reprises qui m’a beaucoup marqué. Et par Allah, elle est très profitable.

Il lui dit, qu’Allah lui fasse miséricorde : « Dans ce bas monde, il n’y a pas de Houris (femme du Paradis) !

Dans ce bas monde, il n’y a pas de Houris ! Dans ce bas monde, il n’y a pas de Houris ! »

C’est-à-dire : Ne t’attends pas à trouver ici-bas une épouse irréprochable.

Quelle qu’elle soit, tu lui trouveras certainement des défauts.

Et la femme fut créée d’une côte. Elle aura obligatoirement des manquements, des erreurs, des défauts… C’est obligé…»


[ Shaykh Abdel Razzaq Al Badr : « Dans ce bas monde, il n’y a pas de houris ! » (audio) ]


 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Suivez les mises à jour par mail


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter