Suivez les mises à jour par mail

TRADUIRE EN :

Rechercher dans ce blog


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s

Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY


Inscrivez vous à notre newsletter

RAMADAN : L’innovation de l’imsak


Nombreux sont les musulmans qui a l’approche du mois de Ramadan, souhaitent accomplir au mieux, le mois de jeûne qu’Allah leur a permis d’accomplir, une année de plus. À cette occasion, certains d’entre eux, dans un souci de zèle, pensant très certainement bien faire, se rajoutent des restrictions autour du jeûne et de son accomplissement. 

C’est le cas par exemple d’un phénomène appelé “imsak” qui est le fait de s’arrêter volontairement de manger et de boire un quart d’heure environ avant l’adhan de la prière du fajr, « par sécurité », afin d’avoir la garantie de ne pas corrompre son jeûne au moment de l’adhan, heure de début du jeûne légiféré. 

Quel est l’avis des savants sur la question de l’imsak? Est-ce une pratique légiférée ? ou une précaution inutile considérée comme une innovation ?


Imsak durant le jeûne du mois de Ramadan: quel jugement?


Parmi ce qui est autorisé dans le jeûne, on trouve cette parole sous le titre « …si le fajr se lève et que l’on a encore de la nourriture dans la bouche, il est obligatoire de la cracher… »
Je dis: ceci est une tradition présente dans certains livres de jurisprudence mais qui n’a aucune preuve dans la Sunna de Mohammad (salla Allahou alayhi wa sallam). 

Ceci s’avère même être en contradiction avec la parole du Prophète (salla Allahou alayhi wa sallam):
« Si l’un d’entre vous entend l’appel (à la prière du fajr) et qu’il a encore son récipient dans la main, qu’il ne le pose pas avant d’y avoir manger ce dont il a besoin » (rapporté par Ahmed, abou Dawoud, al-Hakem et authentifié par ce dernier et par Dhahabi)
(…)

Par cela, il y a donc une preuve dans le fait de continuer à boire et à manger pour celui qui était en train de le faire alors que l’adhan commence à retentir. Il lui est donc autorisé de ne pas poser son récipient jusqu’à ce qu’il y ait pris ce dont il avait besoin. 

En cela, on observe donc une exception au verset qui dit:
« Mangez et buvez jusqu’à ce vous distinguiez le fil blanc du fil noir de l’aube » (sourate la vache, 187)

Toutefois, il n’y a de contradiction entre les deux, et beaucoup d’autres ahadith ont ce sens et aucun ne le contredit (…)

Parmi les intérêts de ce hadith, on trouve une annulation évidente de l’innovation de l’imsak qui consiste à s’arrêter de manger et de boire un quart d’heure avant le lever du fajr. En effet, ceux qui pratiquent l’imsak le font par crainte que l’appel à la prière ne les surprenne alors qu’ils prennent le sahour, alors que s’il profitaient de la permission qui leur est accordée, ils ne tomberaient pas dans l’innovation.

Fatwa de cheikh al-Albani (qu’Allah lui fasse miséricorde) sur l’innovation de l’imsak d’un quart d’heure avant l’adhan du fajr (trouvé en arabe sur le site sahab.net )

 


Fatwa de cheikh Ibn al-Uthaymin (qu’Allah lui fasse miséricorde) à propos de l’imsak (trouvé en arabe sur le site sahab.net )

Question: Nous voyons sur certains calendriers, pour le mois de Ramadan particulièrement, une catégorie supplémentaire qu’ils appellent « imsak » et qui correspond à dix minutes voir un quart d’heure avant l’appel à la prière du fajr. Cette pratique a-t-elle un fondement dans la Sunna ou bien est-ce une innovation?

Réponse: Ceci fait partie des innovations et n’a aucun fondement dans la Sunna. Au contraire, cette pratique de l’imsak est en contradiction avec la Sunna, puisqu’Allah a dit dans Son noble Livre:

Mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit . Puis accomplissez le jeûne jusqu’à la nuit. Mais ne cohabitez pas avec elles pendant que vous êtes en retraite rituelle dans les mosquées. Voilà les lois d’Allah : ne vous en approchez donc pas (pour les transgresser). C’est ainsi qu’Allah expose aux hommes Ses enseignements, afin qu’ils deviennent pieux.” (sourate La vache, 187)

 Il est donc essentiel d’être vigilantes face à l’innovation de l’imsak en particulier et à l’ensemble des innovations en général, que ce soit durant le mois de Ramadan ou le reste de l’année.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

INFORMATIONS

Inscrivez vous à notre Newsletter






Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s

Bienvenue, cliquez ici pour rentrer sur la boutique :