Suivez les mises à jour par mail

TRADUIRE EN :

Rechercher dans ce blog


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s

APPEL AUX DONS

baraka Allah oufikoum
Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY


Inscrivez vous à notre newsletter

RAMADAN : "Vivement la fin du Ramadan" disait une fois une personne non musulmane


Attention!

Faisons attention et respectons nos voisins et collègues non musulmans qui ne seront pas concernés par le mois sacré de ramadan


Lettre pleine de vérité (simple transfert)

"Vivement la fin du Ramadan" disait une fois une personne non musulmane en ma présence, dans une réunion. Ce n'est pas une personne raciste. Il s'agit seulement d'un responsable dont le personnel subit pendant le Ramadan, la colère de certains musulmans qui jeûnent. A certains manque du sommeil, à d'autres leur dose de caféine, à d'autres leur dose de nicotine...

Ramadan est aussi le mois où nous abimons le plus l'image de l'Islam auprès de nos voisins non musulmans. Nous mangeons tard le soir et nos enfants restent réveillés avec nous, alors qu'ils devraient être au lit. Nous mangeons tard sans nous soucier des bruits qu'engendrent nos couverts, nos pas, nos ablutions...



La nuit accentue les bruits. C'est vrai, certains bâtiments ont une isolation phonique médiocre. Une raison de plus pour faire encore plus attention. 

Nous partons la nuit à la mosquée sans nous soucier ni des portes que nous claquons, ni des moteurs de nos véhicules...


Nous rentrons tard de la mosquée sans nous soucier à nouveau de nos pas ou des portes qui claquent. Nos voisins non musulmans n'arrivent toujours pas à dormir à ce moment-là. 


Pendant que nous étions à la mosquée, nos enfants jouaient dans le logement ou devant le bâtiment. Une accalmie va régner dans le bâtiment après notre retour de la mosquée et nos chers voisins vont enfin pouvoir dormir. 

Mais après une heure ou deux nos réveils sonnent pour le souhour et commence alors un bal de bruits de pas, de vaisselle, de chasse d'eau, d'ablution et de portes qui claquent. Certains partent à la mosquée et d'autres pas. 

Pendant que nous adorons notre Seigneur, nos voisins non musulmans souffrent de notre manque de respect des règles de voisinage les plus basiques. 





Certains de nos voisins se lèvent tôt le matin et font un travail qui nécessite attention et vigilance alors qu'ils ne dorment pas assez à cause de notre comportement. 

Certains parmi eux ne nous le diront jamais, tout simplement par respect ou par peur de représailles, parfois. D'autres par contre nous le diront et le crieront haut et fort. 

Mais bien sûr, au lieu de présenter des excuses et essayer de faire moins de bruit, nous préférons le raccourci qui nous facilite les choses et qui rejette la faute sur les autres :
"C'est un raciste" nous disons. Supposons que cette personne est raciste. N'a-t-elle pas le droit au calme chez elle malgré son racisme?

Oeuvrons ensemble, parents, responsables associatifs, imams...pour qu'on n'ai plus à entendre : "Vivement la fin du Ramadan".

 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

INFORMATIONS

Inscrivez vous à notre Newsletter






Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s

Bienvenue, cliquez ici pour rentrer sur la boutique :