TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

REPONSES QUIZZ TAWHID




1/ QUE VEUT DIRE AT TAWHID ? 


Réponses : Le terme At-Tawhid signifie réserver à Allah Seul le droit par excellence et en toute exclusivité un culte et une adoration sans ne rien Lui associer, il est le fondement de la religion de tous les messagers envoyés par Allah qui n’accepte de religion autre que la Sienne ; les bonnes œuvres ne sont valables pour Lui que si elles tiennent compte du Tawhid et tout cela forme le fondement du Tawhid...


2/ POURQUOI DEVONS NOUS DONNER DE L'IMPORTANCE AU TAWHID ? 

 Plusieurs réponses possibles:
1) Car le Tawhid est le but pour lequel les hommes et les djinns ont été créés.
2) Car le Tawhid est le prêche de tous les Prophètes.
3) Car le Tawhid est une condition d’acceptation des œuvres.
L’adoration n’est acceptée auprès d’Allah qu’en présence de deux conditions :
4) Car le Tawhid est le premier ordre mentionné dans le Qur’an.
5) Car celui qui unifie Allah entrera au Paradis quels que soient ses actes.
6) Car le refuge de celui qui associe à Allah est l’Enfer éternel.
7) Car le Chirk est le pire des pêchés
8) Car le Chirk annule les œuvres.
9) Car le Tawhid est le moyen d’obtenir l’intercession du Prophète le jour de la Résurrection.
10) Car le Tawhid est cause de sécurité et de guidée dans la vie d’ici-bas et celle de l’au-delà



3/ EN COMBIEN DE PARTIE SE DIVISE LE TAWHID ET DONNEZ NOUS LEURS DEFINITIONS
  
Le Tawhid se divise en trois grandes parties: 
L’unicité dans la Seigneurie, l’unicité dans les Noms et les Attributs, l’unicité dans l’adoration :

  • Tawhid Ar-Rouboubîya [unicité d'Allah dans la Seigneurie]
  • Tawhid Al-Asma wa As-Sifat [unicité d'Allah dans Ses Noms et Attributs]
  • Tawhid Al-Oulouhiya [unicité d'Allah dans l'adoration]
     

-Tawhid Ar-Rububiyya

Tawhid Ar-Rububiyya, c’est : « Unifier Allah -le Très Haut- par la Création (Al-Khalq), la Souveraineté (Al-Mulk) et la Gérance (At-Tadbîr). »

1- Unifier Allah par la Création (Khalq)

Allah, Seul est le Créateur, et il n’y a pas de créateur en dehors de Lui.

Allah -le Très Haut- dit (traduction rapprochée) :

« Existe-t-il en dehors d'Allah, un créateur qui du ciel et de la terre vous attribue votre subsistance? Point de divinité à part Lui! Comment pouvez-vous vous détourner [de cette vérité]? » s35 v3

Et Il dit en mettant en évidence la nullité des divinités des mécréants (traduction rapprochée) :

« Celui qui crée est-il semblable à celui qui ne crée rien? Ne vous souvenez-vous pas? » s16 v17

Donc Allah -le Très Haut-, Seul est le Créateur. (traduction rapprochée)

« Et Il a créé toute chose en lui donnant ses justes proportions. » s25 v2

Et Sa création englobe ce qui advient de Ses actes et aussi des actes de Sa création.

C’est pour cela que fait partie de la foi complète auQadr (la prédestination) que tu crois qu’Allah est le Créateur des actes des serviteurs, comme dit Allah -le Très Haut-(traduction rapprochée) :

« Et Allah vous a créés, vous et ce que vous faites » s37 v96

Cela montre d’une part : que l’acte de l’individu fait partie de ses caractéristiques (attributs, descriptions).

Et l’individu est une créature d’Allah.

Et le créateur d’une chose est aussi le créateur de la caractéristique (attribut, description) de cette chose.

D’autre part : L’acte de l’individu naît d’une volonté ferme et une capacité complète.

Et la volonté et la capacité (de l’individu) sont toutes deux des créatures d’Allah -qu’Il soit exalté et glorifié-, et le créateur de la cause (sabab) complète est aussi le créateur de l’effet (mussabbab).

Si tu dis : Comment pouvons-nous dire qu’Allah est Seul à pouvoir créer alors que la création peut être affirmée pour autre qu’Allah, comme l’indique ce verset (traduction rapprochée) : 

« Gloire à Allah le Meilleur des créateurs! »  s23 v14

Et ce qu’a dit le prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) à propos de ceux qui font des représentations : 

« On leur dira : ‘Faites vivre ce que vous avez créé»

La réponse à cela est que personne autre qu’Allah ne crée comme Allah crée.

Il n’est pas possible (à un autre que Lui) de créer quelque chose qui n’existe pas, ni de faire vivre un mort.

En dehors d’Allah, la création n’est que changement et transformation d’une chose d’un état à un autre, et (cela reste) une création d’Allah -qu’Il soit exalté et glorifié-.

Par exemple celui qui fait des représentations : en faisant cela, il n’a rien créé.

Tout ce qu’il peut faire c’est transformer une chose en une autre, comme il transforme l’argile en forme d’oiseau ou de chameau, et comme le coloriage transforme un morceau de papier blanc en image en couleur.

Toute l’encre fait partie de la création d’Allah -qu’Il soit exalté et glorifié- tout comme la feuille blanche.

Voilà la différence entre l’affirmation de la création pour Allah -qu’Il soit exalté et glorifié- et l’affirmation de la création pour la créature.

C’est pour cela qu’Allah est seul à créer de la création qui lui est spécifique.

2- Unifier Allah par la royauté (Mulk)

Allah -le Très Haut- est Seul le Souverain. Allah -le Très Haut- dit (traductions rapprochées) :

« Béni soit celui dans la main de qui est la royauté, et Il est Omnipotent. » s67 v1

« Dis: ‹Qui détient dans sa main la royauté absolue de toute chose, et qui protège et n'a pas besoin d'être protégé? » s23 v88

Donc le Souverain, le Maître absolu, général, total, est Allah Seul.

Et l’attribution de la royauté (possession) pour autre que Lui est une attribution d’annexion.

Allah -le Très Haut- a affirmé la royauté pour autre que Lui comme dans Sa parole (traductions rapprochées) :

« Ou dans celles dont vous possédez les clefs » s24 v61

« Si ce n'est qu'avec leurs épouses ou les esclaves qu'ils possèdent » s23 v6

Et d’autres textes encore, indiquant la possession (la royauté) à autre qu’Allah -le Très Haut-.

Mais cette possession n’est pas comme la possession d’Allah, elle est limitée et restreinte.

Une possession limitée, qui n’englobe pas (toute chose) : la maison qui est à Zayd, ‘Umar ne la possède pas. Et la maison qui est à ‘Umar, Zayd ne la possède pas.

Et cette possession est restreinte, vu que la personne ne peut disposer de ce qu’elle possède que selon ce qu’Allah a permis.

C’est pour cela que le prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) a interdit le gaspillage de l’argent.

Et Allah -le Très Haut- dit (traduction rapprochée) :

« Ne confiez pas aux simples d’esprit les biens par lesquels Allah pourvoit à votre subsistance.» s4 v5

Et cela est une preuve que la possession de la personne est une possession limitée et restreinte, au contraire de la possession d’Allah -qu’Il soit glorifié- qui est une possession générale, totale et une possession absolue, Allah faisant ce qu’Il veut (traduction rapprochée) :

« Il n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait, mais eux seront interrogés. » s21 v23

3- Unifier Allah par la gérance (tadbîr)

Allah -qu’Il soit exalté et glorifié- est Seul à gérer.

Il gère les ordres, il gère la création, il gère l’ordre des cieux et de la terre comme Allah -le Très Haut- dit (traduction rapprochée) :

« N’est ce pas à Lui qu’appartiennent la création et l’ordre ? Gloire à Allah, Seigneur de l'Univers! » s7 v54

Et cette gérance est une gérance totale. Rien n’arrive sans Son ordre et rien ne peut s’y opposer. Quand à la gérance que l’on trouve chez certaines créatures, comme le fait qu’une personne gère son argent, ses enfants, ses domestiques ou autres, c’est une gérance bornée, limitée et restreinte, non absolue.

A travers cela, apparaît (clairement) la véracité de notre propos : ‘le Tawhid Ar-Rububiyya, c’est : « Unifier Allah -le Très Haut- par la Création (Al-Khalq), la Souveraineté (Al-Mulk) et la Gérance (At-Tadbîr). »

-Tawhid Al-Uluhiyya

Quand au Tawhid Al-Uluhiyya, c’est unifier Allah -le Très Haut- par l’adoration. De sorte que la personne n’adore et ne se rapproche d’aucune chose en dehors d’Allah, comme elle adore Allah -le Très Haut- et se rapproche de Lui.

Et cette catégorie du tawhid est celle où se sont égarés les polythéistes qu’a combattus le prophète (salallahu ‘alayhi wasalam), et dont il a rendu licites les femmes, les enfants, les biens, les terres et les demeures.

Et c’est avec ce tawhid (Tawhid Al-Uluhiyya) qu’ont été envoyés les messagers et qu’ont été révélés les Livres, accompagné de ses deux ‘frères’ : tawhid Ar-Rububiyya et tawhid Al-Asmâ wa-s-sifât.

Mais la chose à laquelle les messagers se sont le plus consacrés avec leurs peuples est ce type de tawhid : tawhid Al-Uluhiyya. 

Afin que la personne ne voue rien de l’adoration à autre qu’Allah, ni à un ange rapproché, ni à un messager envoyé, ni à un saint vertueux, ni à qui que ce soit parmi les créatures, car l’adoration n’est valable que pour Allah -qu’Il soit exalté et glorifié-.

Et celui qui transgresse ce tawhid est un polythéiste mécréant, même s’il reconnaît tawhid Ar-Rububiyya et tawhid Al-Asmâ wa-s-sifât. 

Si un homme croit qu’Allah -qu’Il soit glorifié- est le Créateur, le Souverain, le Gérant de toute chose, et qu’Allah -qu’Il soit glorifié- est Celui qui est digne de ce qu’Il mérite comme Noms et Attributs, mais que cet homme adore autre chose avec Allah, alors sa reconnaissance du tawhid Ar-Rububiyya et du tawhid Al-Asmâ wa-s-sifât ne lui sera d’aucune utilité. Et si on suppose qu’un homme reconnaisse complètement tawhid Ar-Rububiyya et tawhid Al-Asmâ wa-s-sifât, mais qu’il se rend sur une tombe et adore celui qui y repose, ou lui fait le vœu d’immoler pour se rapprocher de lui par cela, alors celui là est un polythéiste mécréant, éternellement en enfer. Allah -le Très Haut- dit (traduction rapprochée) :

« Quiconque associe à Allah (d'autres divinités) Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secours! » s5 v7

Et il est connu de tous ceux qui lisent le Livre d’Allah -qu’Il soit exalté et glorifié- que les polythéistes que le prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) a combattus et dont il a rendu licite les biens et fait prisonniers leurs femmes et leurs enfants et desquels il s’est emparé des terres, reconnaissaient qu’Allah -le Très Haut- est Seul le Seigneur, le Créateur.

Ils ne doutaient pas de cela. Mais en adorant avec Allah autre que Lui, ils sont devenus des polythéistes dont le sang et les biens sont licites.

-Tawhid Al-Asmâ wa-a-sifât

Quand au troisième type, c’est le tawhid Al-Asmâ wa-s-sifât qui est : unifier Allah -qu’Il soit glorifié- avec ce par quoi Il s’est nommé Lui-même, et ce par quoi Il s’est décrit Lui-même ou par la langue de Son prophète, et cela en affirmant ce qu’Allah -qu’Il soit glorifié- a affirmé sur Lui-même sans Déformation (Tahrîf), sans Négation (Ta'tîl), sans s'interroger sur le comment (Takyîf) (de ces noms et attributs) et sans comparer (Ses attributs aux attributs des hommes) (Tamthîl). 

Il faut donc croire en ce par quoi Il s’est nommé Lui-même, et ce par quoi Il s’est décrit Lui-même de façon réelle et non métaphorique (majâz), mais sans interroger sur le comment (Takyîf) et sans recourir à des comparaisons (Tamthîl). 

Et dans ce type de tawhid, se sont égarés des groupes parmi cette communauté (Ahl Al-Qibla), qui se réclament de l’Islam, et ils se sont égarés de différentes manières :

Certains ont exagéré dans la négation (nafy) et le dépouillement (tanziy), d’une exagération telle qu’elle fait sortir de l’Islam.

D’autres se trouvent au juste milieu, et d’autres sont proches de Ahl As-Sunna. Mais la voie des Salafs dans ce type de tawhid est : qu’Allah -qu’Il soit exalté et glorifié- doit être nommé et décrit par ce avec quoi Il s’est nommé et décrit Lui-même, de façon réelle, sans Déformation (Tahrîf), et sans Négation (Ta'tîl), sans s'interroger sur le comment (Takyîf) et sans recourir à des comparaisons (Tamthîl).

Exemple : Allah -le Très Haut- s’est nommé par « Al-Hayyu Al-Qayyum ».
Il nous est donc obligatoire de croire que « Al Hayyu » est un nom parmi les noms d’Allah.
Et il nous est obligatoire de croire en ce que ce nom implique comme attribut qui est la vie(al hayât) parfaite (complète), qui n’est ni précédée du néant (une non-existence) ni atteinte par l’anéantissement.
Et Allah -le Très Haut- s’est nommé par « As-Samî’ Al-‘Alîm » (l’Audient, Celui qui entend tout, le Savant). Il nous est donc obligatoire de croire que « As-Samî’»est un nom parmi les noms d’Allah, et de croire en l’ouïe (sam’) attribut parmi Ses attributs, et au fait qu’Il entende et c’est le précepte qu’entraînent ce nom et cet attribut.
Car quelqu’un qui est audient sans ouïe (sam’), ou qui entend sans perception (idrâk) de (toute) (la) chose, est une chose impossible.

Autre exemple : Allah -le Très Haut- dit (traduction rapprochée) :

« Les Juifs disent: ‹La main d'Allah est fermée!› Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient-ils pour l'avoir dit. Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes (mabsoutatâni) : Il distribue Ses dons comme Il veut » s5 v64

Allah a dit ici (traduction rapprochée) : 

« Ses deux mains sont largement ouvertes (mabsoutatâni) ». 

Il a donc affirmé pour Lui-même deux mains décrites par‘al bast’ qui est le fait de donner amplement (de manière large).

Il nous est donc obligatoire de croire qu’Allah -le Très Haut- a deux Mains largement ouvertes (mabsoutatâni) avec des dons et des bienfaits. 

Mais il nous est obligatoire de ne pas essayer, ni avec nos cœurs ni avec nos pensées, ni avec nos langues de faire du Takîyf [1] concernant ces deux mains ni de faire du Tamthîl [2] avec les mains des créatures.

Car Allah -qu’Il soit exalté et glorifié- dit (traduction rapprochée) :

« Il n'y a rien qui Lui ressemble, et c'est Lui l'Audient, le Clairvoyant » s42 v11

Et Allah -le Très Haut- dit (traduction rapprochée) :

« Dis: ‹Mon Seigneur n'a interdit que les turpitudes (les grands péchés), tant apparentes que secrètes, de même que le péché, l'agression sans droit et d'associer à Allah ce dont Il n'a fait descendre aucune preuve, et de dire sur Allah ce que vous ne savez pas›. » s7 v33

Et Allah -qu’Il soit exalté et glorifié- dit (traduction rapprochée) :

« Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. L'ouïe, la vue et le cœur: tout cela sera interrogé. » s17 v36

Donc celui qui a comparé ces deux mains avec les mains des créatures a certes démenti la parole d’Allah (traduction rapprochée) :

« Il n'y a rien qui Lui ressemble, et c'est Lui l'Audient, le Clairvoyant » s42 v11

Et il a certes désobéi à Allah -le Très Haut- dans Sa parole (traduction rapprochée) :

« N'attribuez donc pas à Allah des semblables » s16 v74

Celui qui fait du Takîyf concernant ces mains et dit qu’elles sont d’une manière précise, quelque soit cette manière, a certes dit sur Allah ce qu’il ne sait pas et a poursuivi ce dont il n’a aucune connaissance.


4/ QUE VEUT DIRE SHIRK ?


Le Shirk consiste à donner un associé à Allah ('aza oua djal) dans l'adoration de Sa divinité et dans son attribut de Maître, Créateur du monde.
L'association se fait le plus souvent dans la divinité, et consiste à invoquer un autre à côté d'Allah ('aza oua djal)  ou à détourner au profit de l'autre certains actes cultuels tels que les offrandes, les actes objets de vœux, la peur, l'espérance et l'amour. 
 Le Shirk constitue le plus grand péché pour plusieurs raisons:

-Il s'agit d'assimiler le créé au Créateur dans les particularités de la divinité.
Quiconque associe un autre à Allah l'a assimilé à Lui. Ce qui constitue la plus grave injustice conformément aux propos du Très Haut :

وَإِذْ قَالَ لُقْمَانُ لِابْنِهِ وَهُوَ يَعِظُهُ يَا بُنَيَّ لَا تُشْرِكْ بِاللَّهِ إِنَّ الشِّرْكَ لَظُلْمٌ عَظِيمٌ
« L'association à (Allah) est vraiment une injustice énorme.» (Coran, 31:13)

Az-Zoulm (l'injustice) consiste à mettre une chose à une place autre que la sienne.
Quiconque adore un autre qu'Allah a mal placé son culte et l'a détourné au profit de quelqu'un qui ne le mérite pas.
Ce qui représente la plus grande injustice.

-Allah a affirmé qu'Il ne le pardonnera pas à celui qui ne s'en serait repenti.

A ce propos, le Très Haut dit :

إِنَّ اللّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاء وَمَن يُشْرِكْ بِاللّهِ فَقَدِ افْتَرَى إِثْمًا عَظِيمًا
« Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. À part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu'associé commet un énorme péché. » (Coran, 4 : 48)

-Allah a affirmé qu'Il a interdit le paradis à l'auteur du Shirk et que ce dernier séjournera éternellement dans le feu de la géhenne.

A ce propos, le Très haut dit :


لَقَدْ كَفَرَ الَّذِينَ قَالُواْ إِنَّ اللّهَ هُوَ الْمَسِيحُ ابْنُ مَرْيَمَ وَقَالَ الْمَسِيحُ يَا بَنِي إِسْرَائِيلَ اعْبُدُواْ اللّهَ رَبِّي وَرَبَّكُمْ إِنَّهُ مَن يُشْرِكْ بِاللّهِ فَقَدْ حَرَّمَ اللّهُ عَلَيهِ الْجَنَّةَ وَمَأْوَاهُ النَّارُ وَمَا لِلظَّالِمِينَ مِنْ أَنصَارٍ  
« Quiconque associe à Allah (d'autres divinités), Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs! » (Coran, 5 : 72)

-Le Shirk entraîne la nullité des œuvres

A ce propos, le Très Haut dit :

ذَلِكَ هُدَى اللّهِ يَهْدِي بِهِ مَن يَشَاء مِنْ عِبَادِهِ وَلَوْ أَشْرَكُواْ لَحَبِطَ عَنْهُم مَّا كَانُواْ يَعْمَلُونَ
« Mais s'ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu'ils auraient fait eût certainement été vain. » (Coran, 6:88)

وَلَقَدْ أُوحِيَ إِلَيْكَ وَإِلَى الَّذِينَ مِنْ قَبْلِكَ لَئِنْ أَشْرَكْتَ لَيَحْبَطَنَّ عَمَلُكَ وَلَتَكُونَنَّ مِنَ الْخَاسِرِينَ
et : « En effet, il t'a été révélé, ainsi qu'à ceux qui t'ont précédé: "Si tu donnes des associés à Allah, ton œuvre sera certes vaine; et tu seras très certainement du nombre des perdants.» (Coran, 39:65)

-L'idolâtrie enlève toute immunité sur les biens et la garantie du sang.

A ce propos, le Très Haut dit :

فَإِذَا انسَلَخَ الأَشْهُرُ الْحُرُمُ فَاقْتُلُواْ الْمُشْرِكِينَ حَيْثُ وَجَدتُّمُوهُمْ وَخُذُوهُمْ وَاحْصُرُوهُمْ وَاقْعُدُواْ لَهُمْ كُلَّ مَرْصَدٍ
« Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez- les, assiégez- les et guettez- les dans toute embuscade. » (Coran, 9 : 5)

Dans le même ordre d'idées, le Prophète (sallallahou 'alaihi wa sallam ) dit:
«Il m'a été donné l'ordre de guerroyer les gens jusqu'à ce qu'ils disent: «Il n'y a pas d'autre divinité adoré avec vérité qu'Allah Seul ». 
 S'ils le disent, leur sang et leurs biens deviennent inviolables, sauf quand il s'agit d'en prélever les droits qui les frappent»
 (rapporté par Boukhari et Mouslim).

-Le Shirk représente le plus grave péché comme l'affirme le Prophète (sallallahou 'alaihi wa sallam) en ces termes :

- « Ne voulez-vous pas que je vous dise les pires des péchés ?
- « Si, messager d'Allah. - « C'est le fait d'associer un autre à Allah dans le culte et de se rendre odieux envers ses propres parents, etc. »
(rapporté par Boukhari et Mouslim)

L'érudit Ibn al Qayyim (rahimahou Allah) dit:
« Le Transcendant a affirmé que l'objectif de la création et de l'ordre est de faire connaître Allah par Ses noms et attributs, d'amener les gens à L'adorer sans rien lui associé et de faire régner la justice au sein des humains. Cette justice sur laquelle reposent les cieux et la terre selon les propos du Très Haut:

لَقَدْ أَرْسَلْنَا رُسُلَنَا بِالْبَيِّنَاتِ وَأَنزَلْنَا مَعَهُمُ الْكِتَابَ وَالْمِيزَانَ لِيَقُومَ النَّاسُ بِالْقِسْطِ
« Nous avons effectivement envoyé Nos Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens établissent la justice.» (Coran, 57:25)

Le Transcendant a ainsi affirmé qu'Il a envoyé Ses messagers et révélé Ses livres pour faire régner la justice et l'équité. Or le Tawhid constitue la meilleure expression, la quintessence de l'équité, et le Shirk le summum de l'injustice. A ce propos, le Très Haut dit :

وَإِذْ قَالَ لُقْمَانُ لِابْنِهِ وَهُوَ يَعِظُهُ يَا بُنَيَّ لَا تُشْرِكْ بِاللَّهِ إِنَّ الشِّرْكَ لَظُلْمٌ عَظِيمٌ
«L'association à (Allah) est vraiment une injustice énorme. » (Coran, 31 : 13)

Le Shirk demeure la pire injustice et le Tawhid la meilleure forme de justice. Tout ce qui s'oppose le plus au dessein (divin) représente le pire des péchés majeurs. Plus loin, il poursuit:

« Le Shirk se heurte essentiellement à ce dessein et reste de ce fait le pire des péchés majeurs. C'est pourquoi Allah a interdit le paradis à tout auteur de ~ et rendu son sang et ses biens vulnérables pour les partisans du Tawhid et leur permet de les réduire à l'esclavage en raison de leur refus d'observer Son culte. En outre, Allah refuse d'agréer l'œuvre d'un auteur de Shirk, d'accepter une intercession en sa faveur, d'exaucer ses prières dans l'au-delà et de réaliser son espérance (La réplique suffisante - Al djawab al-Ka fi: 109).

L'auteur de Shirk est le plus ignorant à l'égard d'Allah puisqu'il lui trouve un égal. Ce qui représente le summum de l'ignorance et le maximum d'injustice. Pourtant, l'auteur de Shirk ne fait en réalité aucun tort à son Maître, mais il le fait à lui-même.

-Le Shirk implique une dépréciation et une dégradation dont Allah S'est déclaré très distant. Quiconque commet le Shirk attribue à Allah ce dont Allah s'est déclaré très éloigné. Ce qui constitue une opposition très marquée vis-à-vis du Très Haut.


5/ QUELLES SONT LES DIFFERENCES ENTRE LE SHIRK MAJEUR ET LE SHIRK MINEUR ? 

le Shirk majeur qui exclut son auteur de la religion et le condamne à un séjour éternel en enfer, s'il meurt avant de se repentir.

Ce Shirk consiste à détourner un acte cultuel quelconque au profit d'un autre qu'Allah.

 -La seconde variété réside dans un Shirk mineur qui n'exclut pas son auteur de la religion, mais affaiblit sa foi en l'unicité divine et peut conduire au Shirk majeur.


6/ DONNEZ 3 EXEMPLES DE SHIRK MINEURS

Jurer par le nom d'un autre qu'Allah. Le Prophète (sallallahou 'alaihi wa sallam ) a dit: « Quiconque jure au nom d'un autre qu'Allah s'est rendu mécréant et polythéiste » (rapporté par At-Tirmidhi qui l'a classé bon et Al-Hakim qui l'a classé excellent).
C'est aussi le cas de dire: s'il plaît à Allah et à toi ». Quand quelqu'un le dit au Prophète (sallallahou 'alaihi wa sallam ), il lui répondit: « As-tu fait de moi l'égal d'Allah? Dis: s'il plaît à Allah seul » (rapporté par An Nassaï).
C'est encore comme l'usage de l'expression: «N'eût été Allah et Un tel ». La formulation correcte de l'idée consiste à dire «S'il plaît à Allah puis à Un tel » et «N'eût été Allah puis Un tel » car la conjonction thoumma (puis) implique classement et attardement. Ce qui traduit la dépendance de la volonté humaine de la volonté divine. A ce propos, le Très Haut dit:

وَمَا تَشَاؤُونَ إِلَّا أَن يَشَاء اللَّهُ رَبُّ الْعَالَمِينَ
«Mais vous ne pouvez vouloir, que si Allah veut, (Lui), le Seigneur de l'Univers.» (Coran, 81:29)

Quant à la conjonction waw (et), elle n'implique qu'un simple raccordement et coordination. Ce qui ne signifie ni ordre ni succession immédiate. Fait partie de ce Shirk encore l'usage de l'expression: «Je n'ai qu'Allah et toi» et «ceci relève' de la bénédiction divine et de la tienne ».
Quant aux pratiques, il s'agit, par exemple, du port d'un anneau et d'un fil censés pouvoir repousser ou éradiquer le malheur. Il en est de même du port d'amulettes par peur du mauvais œil ou d'autres (maux).
Si l'on croit que le port de ces objets est un moyen efficace d'effacer le malheur ou de l'écarter, on est tombé dans le Shirk mineur. Car Allah n'a pas fait de ces pratiques des moyens de guérir le malheur. Si l'on croit que ces objets peuvent intrinsèquement effacer ou écarter un malheur, on tombe dans le Shirk majeur, car on s'accroche à un autre qu'Allah.
La deuxième forme du Shirk mineur est subtile et affecte les volontés et les intentions comme le goût de se faire voir et entendre. C'est le cas de celui qui accomplit une action du type de celles que l'on mène pour se rapprocher d'Allah, mais dans le seul but d'obtenir des louanges: on embellit sa prière ou fait des aumônes pour être loué. On prononce le dhikr et récite le Coran avec une belle voix afin que les gens entendent et louent le récitant. Quand le désir de se faire voir à l'œuvre accompagne une action, il en entraîne la nullité. Allah le Très Haut dit:

قُلْ إِنَّمَا أَنَا بَشَرٌ مِّثْلُكُمْ يُوحَى إِلَيَّ أَنَّمَا إِلَهُكُمْ إِلَهٌ وَاحِدٌ فَمَن كَانَ يَرْجُو لِقَاء رَبِّهِ فَلْيَعْمَلْ عَمَلًا صَالِحًا وَلَا يُشْرِكْ بِعِبَادَةِ رَبِّهِ أَحَدًا
«Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur qu'il fasse de bonnes actions et qu'il n'associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur". »(Coran, 18 : 110).

Le Prophète (sallallahou 'alaihi wa sallam ) a dit: - « Ce que je crains le plus pour vous c'est le Shirk mineur. »
- «Que signifie le Shirk mineur, 0 messager d'Allah? »
- «C'est le désir de se faire voir à l'œuvre. »
(Rapporté par Ahmad, par At-Tabarani et par Al Baghawi dans Sharh As Sounna)

Fait partie du Shirk subtil encore le fait de mener une action cultuelle par avidité matérielle, comme celui qui participe au pèlerinage, sert de muezzin ou d'imam ou acquiert le savoir religieux, dans le seul dessein de gagner de l'argent.

Le Prophète (sallallahou 'alaihi wa sallam ) a dit: « Malheur à l'adorateur du dinar, malheur à l'adorateur du dirham, malheur à l'adorateur des beaux tissus, malheur à l'adorateur des beaux pâturages; celui qui est satisfait quand on lui donne et est insatisfait quand on le prive de dons.» (Rapporté par Boukhari).

L'imam Ibn al Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit: « Le Shirk dans les volontés et les intentions est un océan sans côte. Rares sont ceux qui y échappent. Quiconque vise à travers son action un autre 1qu'Allah et nourrit une intention autre que celle de se rapprocher d'Allah et de chercher Sa récompense rend sa volonté et son intention impures. La sincérité à l'égard d'Allah doit être entière, et ce, aussi bien dans les actes que dans les propos, les intentions et la volonté. Voilà la religion droite, la voie d'Abraham, la seule agréée par Allah, la réalité de l'Islam qu'Allah a donné à Ses serviteurs l'ordre de suivre.

A ce propos le Très Haut dit:

وَمَن يَبْتَغِ غَيْرَ الإِسْلاَمِ دِينًا فَلَن يُقْبَلَ مِنْهُ وَهُوَ فِي الآخِرَةِ مِنَ الْخَاسِرِينَ
« Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l'au-delà parmi les perdants.» (Coran, 3 : 85)

C'est la voie d'Abraham (que le salut d'Allah soit sur lui) que ne trouvent indésirable que les étourdis » (La réplique suffisante - Al djawab al-Kafi: p. 115)



7/ DONNEZ 3 EXEMPLES DE SHIRK MAJEURS

Tel est le cas de celui qui invoque quelqu'un en dehors d'Allah, lui consacre des sacrifices ou formule des vœux de servir un autre qu'Allah comme les (occupants des) tombeaux, les djinns et les démons.

Ce Shirk peut aussi revêtir la forme de la peur d'un préjudice provenant des morts, des djinns ou des démons jugés capables de faire du mal ou de rendre malade.

Fait partie du Shirk encore le fait d'espérer que quelqu'un veillera en dehors d'Allah à satisfaire les besoins de l'intéressé et à dissiper ses soucis, ce qu'Allah seul est capable de réaliser.

[Pourtant] c'est ce qui se pratique maintenant autour des mausolées qui abritent les tombes des saints.

A ce propos, le Très Haut dit:

وَيَعْبُدُونَ مِن دُونِ اللّهِ مَا لاَ يَضُرُّهُمْ وَلاَ يَنفَعُهُمْ وَيَقُولُونَ هَؤُلاء شُفَعَاؤُنَا عِندَ اللّهِ قُلْ أَتُنَبِّئُونَ اللّهَ بِمَا لاَ يَعْلَمُ فِي السَّمَاوَاتِ وَلاَ فِي الأَرْضِ سُبْحَانَهُ وَتَعَالَى عَمَّا يُشْرِكُونَ  
«Ils adorent au lieu d'Allah ce qui ne peut ni leur nuire ni leur profiter et disent:
"Ceux-ci sont nos intercesseurs auprès d'Allah". Dis: "Informerez-vous Allah de ce qu'Il ne connaît pas dans les cieux et sur la terre?" Pureté à Lui, Il est Très élevé au-dessus de ce qu'Ils Lui associent! » (Coran, 10 :18)


8/ CITEZ UN HADITH QUI PARLE DU TAWHID ?


D'après Jabir le Prophète alehi salat wa salam a dit : « Quiconque rencontre Allah sans ne Lui avoir rien associé entrera au Paradis. » Rapporté par Muslim.   

D'après Abû Dharr le Prophète alehi salat wa salam a dit : « Jibril est venu à moi puis m'a dit : « Quiconque parmi ta communauté décède sans rien avoir associé à Allah entrera au Paradis » Je lui demandai : « Même s'il fait tel et tel péché » Il répondit « Oui » ». Rapporté par Al Bukhari.   

D'après 'Ubadah ibn sâmit le Prophète alehi salat wa salam a dit : « Quiconque atteste qu'il n'y a pas de divinité [en droit d'être adorée] si ce n'est Allah, Unique et sans associé, que Mohammad est Son serviteur et messager, que 'Îsâ (Jésus) est le serviteur d'Allah, Son messager, Sa Parole qu'Il envoya à Maryam (Marie), et une âme venant de Lui, que le Paradis est vérité et que l'Enfer est vérité, entrera au Paradis quels que soient ses actes. » Rapporté par Al Bukhari et Muslim.



9/ CITEZ UN VERSET QUI PARLE DU SHIRK 


« Rappelle-toi lorsque Luqman exhorta son fils en lui disant : « Mon petit, n'associe à Dieu personne. Lui associer quiconque est iniquité énorme. »
(Sourate 31, verset 13)


« Certes Dieu ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Dieu quelqu'associé commet un énorme péché. »
(Sourate 4, verset 48)


« En effet, il t'a été révélé, ainsi qu'à ceux qui t'ont précédé : "Si tu donnes des associés à Dieu, ton oeuvre sera certes vaine; et tu seras très certainement du nombre des perdants. »
(Sourate 39, verset 65)


« Dis : "Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : ne Lui associez rien; et soyez bienfaisants envers vos père et mère. Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux. N'approchez pas des turpitudes ouvertement, ou en cachette. Ne tuez qu'en toute justice la vie que Dieu a fait sacrée. Voilà ce qu'[Dieu] vous a recommandé de faire; peut-être comprendrez-vous. »
(Sourate 6, verset 151)


« Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : "En vérité, Dieu c'est le Messie, fils de Marie." Alors que le Messie a dit : "Ô enfants d'Israël, adorez Dieu, mon Seigneur et votre Seigneur". Quiconque associe à Dieu (d'autres divinités) Dieu lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs ! »
(Sourate 5, verset 72)


Dans la tradition du prophète صلى الله عليه و سلم , nous lisons les hadiths suivants:


Selon Abu Hurayra رضي الله عنه l'Envoyé de Dieu صلى الله عليه و سلم a dit :
« Evitez les septs péchés funestes »
On lui demanda :
« Et quels sont-ils, Ô Envoyé de Dieu?

صلى الله عليه و سلم » Il صلى الله عليه و سلم dit :
l'associationnisme, la sorcellerie, le meurtre sans raison légitime, le fait de consommer l'usure, le fait de manger les biens de l'orphelin, la fuite le jour du combat, la calomnie proférée contre des femmes chastes, croyantes et insoucieuses. »

Rapporté par Muslim et Al-Bukhârî.


'Abdullah Ibn 'Amrû رضي الله عنه a rapporté que le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit :

« Les péchés majeurs sont l'association d'un être à Dieu et la désobéissance aux parents – ou selon une autre variante, le faux serment. »

Rapporté par Al-Bukhârî.


10/ QUEL EST L'EMBLEME DU TAWHID ?  


«لا إله إلا الله - Lâ ilaha ilâ Allah»

 

-La ilaha illa Allah  est la première chose à connaître et à transmettre et il ne faut surtout pas croire qu’il faille  en premier lieu polémiquer sur les problèmes des musulmans qui de toute façon sont le résultat de la bonne ou mauvaise compréhension du Tawhid.   

-La ilaha illa Allah  signifie adorer Allah en toute exclusivité et renier toute autre divinité quelle qu’elle soit.   

-Certains croient que  La ilaha illa Allah signifie uniquement « Il n’y a de Créateur excepté Allah » ils n’ont par conséquent pas compris  La ilaha illa Allah et  donc ne l’ont pas accomplit.   

-Allah a envoyé chaque prophète avec cette parole-là, et chaque prophète a appelé son peuple en disant :  

         اعْبُدُوا اللَّـهَ مَا لَكُم مِّنْ إِلَـٰهٍ غَيْرُهُ
Traduction relative et approchée :

"Adorez Allah, vous n’avez pas de Divinité en dehors de lui"  

-Le Tawhid est ce par quoi il faut clôturer sa vie, Allah a dit :  

 وَاعْبُدْ رَبَّكَ حَتَّىٰ يَأْتِيَكَ الْيَقِينُ
Traduction relative et approchée :

"Et adore ton Seigneur jusqu’à ce que te vienne la certitude (la mort)" S15 V99

 



GAGNANTS :
Aissabil
Nissou0809
Sakinagmr
Lerappelislam
Rappelprcroyant
Ayna775
Collombiiana
Mohssine.e
Kamel934
Framboise-23
moussa240996



Petit cadeau pour ceux qui ont participés (juste une quinzaine de choisie) :
Hafff.m
Sarah-melissaa
Astookonate
Mllehatou
Zahidiqbal23
Andy42093
Tinoutinh
Fatima oum soumaya
Zikibrat
Salimaliikooum
Amina-kd
Hawa_hp
Mariiie1229
Chakchouka72
Lilimimi2
Fethia.k


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Suivez les mises à jour par mail


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter