TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

Quand les trafiquants se servent d’exemplaires du Coran pour faire passer de la drogue



Les trafiquants rivalisent d’imagination lorsqu’il s’agit d’écouler leur marchandise et leur perversion n’a aucune limite tant qu’ils peuvent engranger des sommes faramineuses.
Et ils ne reculent décidément devant aucun sacrilège pour dénicher la planque idéale, l’endroit le plus insolite pour cacher leurs substances illicites.

Mais ces contrebandiers ci ont dépassé de loin tout ce que l’on peut imaginer. Sévissant aux abords de la frontière saoudienne, ils ont fomenté un plan machiavélique pour passer frauduleusement leurs marchandises au nez des douaniers.


Ils ont tout bonnement dissimulé la drogue dans des exemplaires du Coran. Les faux Coran ont été façonnés de manière à pouvoir y cacher une grande quantité de pilules.
Heureusement, les douaniers saoudiens aguerris aux us et coutumes des trafiquants ont tôt fait de découvrir le pot aux roses.

Ils pensaient pourtant avoir fait le tour des cachettes en tout genre, allant de la drogue cachée dans l’estomac, dans le nombril, dans un fauteuil roulant, dans des intestins de moutons, dans des fruits, jusqu’aux voitures pour enfants... rien ne leur a été épargné.

Des techniques de plus en plus sophistiquées qui démontrent l’étendu de la folie des passeurs, qui n’hésitent pas à se servir de la religion pour parvenir à leurs fins.



 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Suivez les mises à jour par mail


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter