TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

INFOS : Allemagne : un cadre de l'AfD, parti islamophobe, se convertit à l'islam

Membre d'un parti d'extrême droite qui n'a de cesse de mettre en garde contre « l'islamisation » de son pays, Arthur Wagner a choisi de devenir musulman.

 Arthur Wagner n'est pas à un paradoxe près. Ce fonctionnaire de l'AfD, le parti allemand d'extrême droite, vient de se convertir à l'islam. Lui qui, pas plus tard que l'été dernier, postait une vidéo critiquant la décision d'Angela Merkel de laisser entrer plus d'un million de réfugiés dans son pays. Il estimait que l'Allemagne était en train de se « dégrader » et de « devenir un autre pays ».



Sa volte-face a de quoi surprendre. L'AfD ne cesse de mettre en garde contre « l'islamisation » de l'Allemagne. Le programme du parti insiste : « L'islam n'est pas partie intégrante de l'Allemagne. » Une référence au mot d'ordre de l'ancien président Christian Wulff qui reconnaissait officiellement le contraire. L'AfD, qui a fait son entrée au Bundestag à l'issue des élections législatives de septembre, voit dans l'expansion et la présence d'un nombre croissant de musulmans en Allemagne « un grand danger pour notre État, notre société et notre système de valeurs. » Pour Alexander Gauland, un des leaders du parti au niveau national, l'islam n'est pas une « religion normale », mais « un édifice idéologique bien au-delà de la croyance personnelle des individus. » Difficile dans un tel contexte de reconnaître ouvertement sa croyance, pire encore de se convertir à une religion honnie par sa famille politique.

Une « affaire privée »


Arthur Wagner, 48 ans, un ancien membre de la CDU d'Angela Merkel qui avait claqué la porte du parti en 2012 pour rejoindre les rangs de l'AfD, a démissionné de ses fonctions au sein de la fédération du Land de Brandebourg. Il se refuse aujourd'hui à tout commentaire. « La religion est une affaire privée. Nous croyons à la liberté religieuse telle que le stipule la Constitution. Arthur Wagner aurait pu choisir une autre religion », s'est contenté d'expliquer un porte-parole du parti qui rappelle que l'AfD abrite des groupes d'intérêts pour les musulmans et les chrétiens. Arthur Wagner est un de ces « Russlanddeutsche » ou Allemands de la Volga, ces Allemands de souche qui vivaient en URSS et qui, après la Glasnost et la chute du Mur, son arrivés massivement en Allemagne. Le droit du sang en usage en Allemagne accorde la nationalité allemande à toute personne capable de prouver qu'un de ses ancêtres était allemand. Réputés pour leur ardeur au travail et leurs vues très conservatrices, les Allemands de la Volga ont été nombreux à épouser les thèses de l'AfD, en particulier la haine des étrangers et des réfugiés.



Après avoir décroché 13 % des suffrages aux législatives du 24 septembre, l'AfD fondée en 2013 a envoyé 94 députés au Bundestag. C'est la première fois depuis la guerre qu'un parti d'extrême droite est représenté au Parlement. Et ce groupe qui formera le gros des troupes de l'opposition si une Grande Coalition SDP-CDU voit le jour compte bien faire usage de sa force et réclame des postes importants dans les commissions parlementaires qui comptent : le budget, le droit et la protection des consommateurs, le tourisme. En tant que plus grand groupe d'opposition, l'AfD a le droit de nommer le président de la commission du budget.

 

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Suivez les mises à jour par mail


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter