Suivez les mises à jour par mail

TRADUIRE EN :

Rechercher dans ce blog


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s

APPEL AUX DONS

baraka Allah oufikoum
Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY


Inscrivez vous à notre newsletter

L’Arabie saoudite va désormais interdire les “selfies” à La Mecque !



Avez-vous entendu parler de « selfitis » ? Si l’un de vos passe-temps favori est de vous prendre en photo à n’importe quel moment et dans n’importe quelle situation, c’est que vous souffrez de « selfitis ». Prenez garde si c’est le cas, car l’addiction aux selfies vient d’être reconnue comme une maladie mentale.

Il s’agirait d’un trouble comportemental, c’est du moins ce que vient de révéler une étude réalisée par l’université de Nottingham Trent au Royaume-Uni et la Thiagarajar School of Management en Inde.

Si ce comportement narcissique révèle un besoin d’attention ou un manque de confiance en soi, que dire des fidèles musulmans qui se rendent en pèlerinage à la Mecque et qui entre deux circumambulations se prennent en photo ?


Un comportement déplacé qui n’a pas échappé à l’œil avisé des autorités saoudiennes. Le pèlerinage, le rêve de toute une vie, des journées intenses partagées entre le recueillement et les prières en Terre Sainte. Comment un tel moment peut-il être compromis par une attitude qui rappelle celle de touristes venus en villégiature ?

Autant dire que cette situation exaspère au plus haut point les autorités saoudiennes qui ont décidé d’y remédier. Dorénavant il sera formellement interdit de se prendre en photo ou même de se filmer devant les sites sacrés de l’Islam. Une interdiction qui vaut tant pour la période du Hajj que celle de la Omra.

Pour ceux qui seraient pris en flagrant délit de « selfitis », leur appareil sera confisqué, une manière de leur faire passer l’envie de jouer les touristes.



Car est-il utile de rappeler que ce voyage d’une vie pour chaque musulman est un véritable retour aux sources. Pris par ses occupations quotidiennes, attaché aux choses futiles, l’homme en perd ses repères et ne se donne plus le temps de vouer son amour à Allah.

Il accomplit ses prières quotidiennes, sa lecture du Coran, ses invocations, son jeûne ou encore s’acquitte des aumônes, mais il a perdu l’essentiel au-delà des rites qui lui incombent.

Se rendre à la Mecque, c’est se défaire de tout asservissement aux choses, c’est se donner corps et âme et ouvrir son cœur pour revivifier son amour pour Allah soubhanou wa ta’ala.










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

INFORMATIONS

Inscrivez vous à notre Newsletter






Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s

Bienvenue, cliquez ici pour rentrer sur la boutique :