TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

ALERTE. Cette femme et ses deux fillettes ont disparu à Toulon -


Elle est âgée de 26 ans et n’a plus remis les pieds chez elle depuis jeudi 27 juillet.



Disparue, presque volatilisée, avec ses deux filles, âgées de 4 et 5 ans, qui se trouvaient avec elle. Jeudi dernier, c’est sur le cours Lafayette à Toulon, une artère très vivante où se situe le principal marché de la ville, que la mère de famille a été vue pour la dernière fois.
Le dernier contact est celui qu’elle a eu avec sa propre mère, chez qui elle vit également. Depuis, sa famille ne l’a plus revue, de même que les fillettes. Devant cette disparition inquiétante, signalée dans la soirée de dimanche, et faute d’avoir des nouvelles des deux petites, la police nationale lance un appel à témoins, pour tenter de retrouver leur trace.

 

Pas de papiers, ni de téléphone
Le père des fillettes habite dans les Bouches-du-Rhône. Il était prévu que les enfants soient avec leur mère, jusque dans les prochains jours. Selon les premiers éléments, la mère de famille n’aurait pas de téléphone portable, ni de papiers d’identité sur elle.
La mère s’appelle Majda El Madjoub, épouse Khalil, les fillettes sont Maissa et Eya. La mère mesure 1m65 environ, elle a des cheveux mi-longs (teints), elle portait un voile jaune sur la tête, au moment de la disparition.

Si vous avez croisé la mère ou les fillettes, si vous avez des informations, vous pouvez contacter la Brigade administrative de la Sûreté départementale du Var au 06.87.27.54.12. Ou au standard du commissariat central de Toulon, au 04.98.03.53.00.



Majda El Madjoub et ses deux filles Maissa et Eya. Photo DR


 

1 commentaire:

  1. As salamou alaykoum wa rahmatou llah,

    Si la personne est toujours disparu et si il y'a besoin de frères pour faire des recherches sur Toulon et environ, questionner dans les quartiers etc... bref aller facilement ou la police va peiner à aller, je suis suis un frère de Toulon, je peux bouger des frères, pour aider, hésiter pas à me contacter sur ma page facebook :

    https://www.facebook.com/abouyassine.a.ibndailliez

    RépondreSupprimer

Suivez les mises à jour par mail


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter