TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

L’envie consume les hassanats [récompenses divines] comme le feu consume le bois

Ce sont certes des émotions innées, mais elles sont malsaines : maladies du cœur, elles causent des souffrances et des dégâts pouvant devenir chroniques et irréversibles. 

L'envoyé de Dieu (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) enseignait : 

« Deux loups affamés lâchés dans une bergerie ne sont pas plus dévastateurs que la cupidité et l’envie pour la religion du musulman. Et l’envie consume les hassanats [récompenses divines] comme le feu consume le bois » 
(Hadîth rapporté par At-Tirmidhî). 

 
Le premier péché connu est le refus d’Iblis de se prosterner devant Âdam par respect pour le savoir que Dieu a enseigné à ce dernier. 
Iblis désobéit par orgueil et parce qu’il jalousait l’honneur divin reçu par Âdam 

« [Allâh] (swt) dit : ʺ Qu'est-ce qui t'empêche de te prosterner quand Je te l'ai commandé ? ʺ
 Il répondit : ʺ Je suis meilleur que lui : Tu m'as créé de feu, alors que Tu l'as créé d'argile.ʺ » 


La jalousie fut aussi à l’origine du premier meurtre sur terre : celui d’Abel par son frère Caïn. 

« Raconte-leur l’histoire des deux fils d’Âdam telle qu’elle est arrivée. Chacun des deux frères avait fait une offrande, mais celle de l’un fut agréée, alors que celle de l’autre ne le fut point. ʺ Je te tuerai ! ʺ, dit ce dernier à l’autre. Allâh n'accepte, dit l'autre, que de la part des pieux »
s.5 Al-Mâ’ida (La Table servie), v.2 7. 
Abel avait donné son meilleur bélier, tandis que Caïn n’a offert, par ladrerie, que le plus mauvais de sa récolte de blé. 


Certains envient d’autres pour le respect qu’ils inspirent à leurs semblables, et ils se demandent pourquoi pas eux, alors que dans leurs tréfonds ils connaissent les raisons : les honorés possèdent des qualités qu’eux-mêmes n’ont pas, et leur jalousie révèle leur refus d’admettre cette réalité.

La plupart des polythéistes, des juifs et des chrétiens n’avaient pas suivi l'envoyé de Dieu à l’époque, non pas parce qu’ils ne reconnaissaient pas en lui les qualités de prophète, mais parce qu’ils espéraient que Dieu élût un homme parmi les leurs. 

Yoûssouf (paix sur lui) était le favori de son père parmi ses frères. 
Consumés par la jalousie, ils voulurent se débarrasser de lui, quitte à le trucider. 
Plusieurs imâms et érudits de l’Islam furent calomniés et humiliés à tort par des personnes qui les jalousaient. 

On rapporte que le Prophète  (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) dit : « Le croyant bascule entre cinq difficultés : un croyant qui l’envie, un hypocrite qui le déteste, un mécréant qui le combat, un diable qui essaie de l’égarer et son ego qui tente de le dévier [du droit chemin]. » 


Dieu dit dans Son Livre : « Ceux qui offensent à tort les croyants et les croyantes se chargent d’une infamie et d’un grave péché. »,
 s. 33 Al-Ahzâb (les Coalisés), v.58

Le Prophète  (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) dit : « Dieu prend l’engagement de fondre en enfer tout individu qui propage un mensonge sur un musulman alors qu’il en est innocent, et ce jusqu’à ce qu’il paie le prix de ce qu’il a dit. » 



Les raisons de la jalousie sont multiples

· l’orgueil : la personne croit avoir atteint un certain niveau de notoriété, de savoir, de piété etc., mais apparaît une personne meilleure qu’elle et cela suscite chez elle de la jalousie. 

· La peur de perdre un privilège directement ou indirectement du fait des qualités ou compétences d’une autre personne : pour anéantir son rival, le jaloux en arrive à employer la sorcellerie, un acte de mécréance par excellence ! 

· Le mauvais caractère : le jaloux l’est par nature, il déteste tout le monde et tout le monde le déteste. 




La jalousie comporte plusieurs degrés de gravité

· l’envieux désire ce que l’autre possède. 

· L’envieux désire ce que l’autre possède et souhaite en outre que ce dernier en soit dépossédé. 

· Le plus cynique est celui qui ne désire pas ce que l’envié possède, mais il souhaite l’en voir dépouillé. 

 

Le Prophète  (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) dit : « Il n’y a de jalousie que dans deux choses [c'est-à-dire la jalousie admise] : un homme à qui Allâh a donné du savoir qu’il transmet à tout le monde ; un homme à qui Allâh a donné de l’argent qu’il dépense dans Sa voie. » 

Ceux qui ont expliqué ce hadîth ont déclaré que si la jalousie devait être, ce n’est que pour ces deux cas, mais en vérité elle ne devrait pas habiter le musulman. 
Certains nomment cette envie « الغِبْطَة : al-ghibta », c'est-à-dire désirer ce que l’autre a pour l’avoir soi-même et faire du bien avec : ceci est acceptable. 

D’une manière générale, toutes les raisons de la jalousie ont une seule origine : la faiblesse de la foi. Il est écrit dans le Coran : 

« Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu’à nos frères qui nous ont précédés dans la foi. Fais que nos cœurs n’aient jamais de haine pour les croyants. Seigneur, Tu es toute bonté et toute compassion »,
s.59 Al-Hachr (L’Exode), v.10. 


Telle doit être l’attitude des musulmans. Mais le comble aujourd’hui c’est que certains ne se contentent pas de critiquer les vivants, ils fustigent également des érudits disparus il y a des siècles, ignorant si ces savants sont ou non déjà au paradis par la grâce de Dieu ! 


**La jalousie **

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Suivez les mises à jour par mail


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter