TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

Les bonnes oeuvres qui persistent ont auprès de ton Seigneur une meilleure récompense et [suscitent] une belle espérance


La multiplication des bonnes oeuvres est le remède essentiel dans le traitement et la purification de l’âme, après identification du type de maladie par l’examen de conscience. Notre Seigneur Glorifié soit-Il nous a certes orientés vers la nécessité de ce remède en disant :

{Les biens et les enfants sont l’ornement de la vie de ce monde. Cependant, les bonnes oeuvres qui persistent ont auprès de ton Seigneur une meilleure récompense et [suscitent] une belle espérance.}

ٱلۡمَالُ وَٱلۡبَنُونَ زِينَةُ ٱلۡحَيَوٰةِ ٱلدُّنۡيَا‌ۖ وَٱلۡبَـٰقِيَـٰتُ ٱلصَّـٰلِحَـٰتُ خَيۡرٌ عِندَ رَبِّكَ ثَوَابً۬ا وَخَيۡرٌ أَمَلاً۬

[Coran, al-Kahf : 46]



Les biens, les enfants et les autres passions de l’âme ont une limite légale qu’il ne faut pas dépasser. 

Pour prémunir son coeur contre le danger de l’outrance dans ces désirs, il faut que l’individu s’empresse de multiplier les bonnes actions – tels les actes obligatoires et surérogatoires et surtout l’évocation d’Allah, afin que le coeur se nourrisse et domine la maladie du désir qui pourrait y pénétrer.

Plus l’individu se lance dans les bonnes oeuvres, plus la foi se fortifie dans son coeur et grandit en lui l’amour d’Allah et de Son Messager, jusqu’à ce qu’il les aime par dessus tout. 

La foi l’emportera alors sur les incitants aux plaisirs. Jour après jour, cette victoire se consolidera jusqu’ à ce que le coeur se remplisse de foi et qu’il n’y reste plus de place pour les passions. 
Celles-ci réintégreront alors leur place naturelle dans le cercle superficiel de l’âme. Alors viendra la guérison complète et l’immunité.

La charité, par exemple, réduit l’excès de l’amour des biens, le jeûne réduit celui de l’envie sexuelle et l’évocation de la mort protège l’âme de l’orgueil et lui fait retrouver sa modestie. Nourrir le pauvre, sympathiser avec l’orphelin, la bonté, la modestie et la bienfaisance, tels sont les actes qui réveillent l’âme de son insouciance et chassent l’égoïsme, la jalousie et l’avarice.



C’est pourquoi le Prophète aleyhi salat wa salam a prescrit ce traitement à celui qui est venu se plaindre à lui de la dureté de son coeur.

Un homme est venu se plaindre de la dureté de son coeur au Messager d’Allah -aleyhi salat wa salam- qui lui dit :

« Nourris le pauvre et passe la main sur la tête de l’orphelin.»

{rapporté par Ahmad}


Ainsi, toute bonne action, à travers laquelle l’individu souhaite l’agrément d’Allah, fait partie des bonnes oeuvres qui alimentent le coeur et l’illuminent.

{Extrait de : Les maladies de l’âme et leurs remèdes ~ éditions al hadith}





4 commentaires:

  1. Jai péché. J'ai sombré de nouveau. Aprés un long période de vivification du coeur, de mépris du mal, de djihhad contre mes passions, jai perdu la bataille. J'ai forniqué. De nouveaux. Et le pire est que j'ai pas prié depuis parce j'avais promis a Allah AzzawaDjal que je succomberai plus a la tentation de l'alcool, des drogues, de la fornication. Mais aprés une Periode de devotion pour qu'il accepte mon Tawba, me voici de nouveau, dans le tourment de la fornication. Et je sens nettement mon coeur s'alourdir et s'endurcir de jour en jour. Certes Allah seul sait. Mais j'ai mal. J'ai mal. Tout rappel serait le bienvenu. Qu'Allah vous facilite chers freres et soeurs de la Oumma et vous fasse maitres dans le domptage de vos passions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amine. il faut réciter le Coran jour et nuit walahi tu vas retrouver ta foi inch'Allah.

      Supprimer
  2. Dis : " Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux ".
    D'après Abou Sa'id Al Khoudri (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Iblis a dit: Je jure par ta puissance! Je ne cesserai pas d'égarer tes serviteurs tant que leurs âmes seront dans leurs corps. Allah a dit alors: Je jure par ma puissance et ma grandeur! Je ne cesserai de leur pardonner tant qu'ils me demanderont pardon ».
    (Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1617)

    RépondreSupprimer
  3. D'après Abou Sa'id Al Khoudri (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Iblis a dit: Je jure par ta puissance! Je ne cesserai pas d'égarer tes serviteurs tant que leurs âmes seront dans leurs corps. Allah a dit alors: Je jure par ma puissance et ma grandeur! Je ne cesserai de leur pardonner tant qu'ils me demanderont pardon ».
    (Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1617)

    RépondreSupprimer

Suivez les mises à jour par mail


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter