TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

« L’islam, ça n’est pas ça » : la sœur du père Hamel réagit à l’attentat de Nice

 Ce jeudi 29 octobre, moins de deux semaines après l’assassinat de Samuel Paty, un nouvel attentat a été perpétré en France, à la basilique Notre-Dame à Nice. Un acte terroriste qui a coûté la vie à trois paroissiens, deux femmes et un homme. Quatre ans après l’assassinat de son frère, Roseline Hamel a partagé sa douleur tout en condamnant ceux qui assimilent l’islam à ces tueries sans nom. 


La religion musulmane n’a absolument rien à voir avec le terrorisme et cette femme le rappelle brillamment. Après cette nouvelle attaque sur le sol national, Roseline Hamel, la sœur du père Jacques Hamel, assassiné dans son église en 2016, a eu une « pensée pour ses frères musulmans ».

Pour rappel, le 26 juillet 2016, le prêtre Jacques Hamel, 85 ans, avait été assassiné par deux terroristes alors qu’il venait d’achever sa messe matinale, dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Dans un discours fort et éloquent, Roseline Hamel a rappelé à quel point il est important de lutter contre l’amalgame entre l’islam et le terrorisme afin de ne pas salir la religion. Des mots précieux qui appellent à l’unité nationale.

 


 

« C’est un grand moment d’émotion, de tristesse et de douleur qui a ravivé notre douleur qui est toujours très vivante depuis quatre ans. C’est une douleur que seules les personnes qui ont subi ce terrorisme peuvent ressentir.

Ce sont des gens qui étaient entrés pour prier, ils ne faisaient de mal à personne, c’est une injustice. C’est une incompréhension qu’on puisse faire de tels actes sur des personnes qui prient, qui ne font de mal à personne, qui sont sereines, en paix dans cette église. On ne comprend pas.

Dans mon quartier où je vis, je suis entourée de personnes qui ont cette confession, nous sommes très conviviaux entre nous, attentifs l’un à l’autre, et ces personnes de cette religion que je côtoie depuis des années, de religion musulmane, ont beaucoup de peine de ce qui se passe. L’islam, ce n’est pas ça. C’est un dieu d’amour, ce n’est pas un dieu qui demande de tuer. »

Un discours éloquent qui mérite d’être partagé.

 

 

 


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Suivez les mises à jour par mail


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter