Suivez les mises à jour par mail

TRADUIRE EN :

Rechercher dans ce blog


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s

APPEL AUX DONS

baraka Allah oufikoum
Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY


Inscrivez vous à notre newsletter

Sais-tu que 'Aïcha (qu’Allah soit satisfait d’elle) n’a point enfanté, n’a pas eu d’enfant


Shaykh Muqbil Ibn Hadi al-Wadi'i (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit :
"Sais-tu que 'Aïcha (qu’Allah soit satisfait d’elle) n’a point enfanté, n’a pas eu d’enfant. Et malgré cela, on ne trouve aucun récit dans les livres relatant la Sunna prophétique faisant mention du fait qu'Aïcha ait dit : "Ô Messager d’Allah, invoque Allah en ma faveur afin qu’il m’accorde une descendance ".

Et sais-tu que le Prophète (Salla allahu 'alayhi wa sallam) décéda alors qu’elle était tout juste âgée de 18 ans, alors qu’il lui portait un amour considérable et que de son côté elle éprouvait une grande jalousie pour lui. 

Elle vécut 47 ans après sa mort, et malgré cela elle ne songea pas au mariage et elle fut occupée par la science et l’adoration. 


C’était une enseignante cultivée qui délivrait des fatwas aux plus grands compagnons.

La vie ne se résume pas :
- A enfanter.
- Au mariage.
- Au foyer.
- A se plaindre de la seconde épouse.
- A l’argent.
- A la mort des parents et à la perte des enfants.

Allah ne reprend rien sans le remplacer par ce qui est meilleur. 

La vie d’ici bas est une demeure d’épreuves et ne sera jamais parfaite pour personne.

Remplis ton cœur de foi et d’agrément, ais une bonne opinion d’Allah, que ton temps soit consacré à la recherche de La science et à œuvrer pour ce qui t’es profitable à toi et à ta société.

Fais de la patience ta provision et du Coran ton compagnon : Et nous n’avons point fait descendre le Coran sur toi pour qu’il te soit source de chagrin.

Il ne convient pas à la personne d’être inoccupé. Ceci car le diable l’envahira de mauvaises pensées. Il est donc meilleur pour elle qu’elle s’affaire à ce qui lui est profitable afin que son âme ne l’occupe pas par ce qui lui est préjudiciable. 

Pour finir, je conseille à la femme vertueuse de s’évertuer à tenir compagnie aux femmes pieuses, ainsi elle gagnera en foi, en science et en clairvoyance."

[ Gharatou Ashrita" p.474 , Cheikh Muqbil ]


 








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

INFORMATIONS

Inscrivez vous à notre Newsletter






Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s

Bienvenue, cliquez ici pour rentrer sur la boutique :