TRADUIRE EN :


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter

Rechercher dans ce blog

Le Qur'ân brûle t-il les jinns ?



Question: Qu’Allâh vous récompense en bien pour (votre contribution) à l’islâm, de la meilleure des récompenses. Et qu’Il nous octroie ainsi qu’à vous et aux personnes présentes, la compagnie du Messager ﷺ au Paradis. Et qu’Il pardonne à vos parents. 

Est-il confirmé dans la sunna authentique que le Qur’ân brûle les jinns ?

Egalement le jinn qui terrasse l’homme : quand on lui ordonne de sortir et qu’il ne sort pas, le Qur’ân le brûle-t-il ?

Soyez nous bénéfiques, qu’Allâh soit Bienfaisant envers vous.

 

Shaykh Al Albânî: Nous ne connaissons rien de cela dans la sunna : que la récitation du Qur’ân brûlerait le jinn qui s’en prend à l’Homme.

Mais ce que nous savons est que le Noble Qur’ân – comme l’a dit Le Seigneur des Mondes :«dans laquelle il y a une guérison pour les gens» et il est: «une guérison de ce qui est dans les poitrines» (trad relat). 

Il est venu dans certains ahâdiths dans le musnad de l’imâm Ahmad et dans d’autre que lui, que le Prophète ﷺ est passé devant une femme qui avait un enfant éprouvé par al lamam, c’est-à-dire (touché) par un jinn. 
Le Prophète ﷺ récita alors sur lui certains versets coraniques, et ce fut comme s’il avait récupéré sa raison. 
Le Prophète ﷺ continua son voyage en reprenant son chemin. Puis lorsqu’il revint et repassa devant la femme, il l’interrogea sur son enfant. 
Elle répondit : «Toutes les Louanges appartiennent à Allâh ! il n’est pas sorti de l’état dans lequel tu l’as laissé après avoir été guéri».

Ainsi, ceci confirme dans la sunna, que le Qur’ân est utile à faire sortir le jinn qui touche l’Homme. Et ce hadîth en est le témoin argumentatif.


Ensuite, certains imâms, qui sont véridiques dans leur suivi de la sounna du Prophète ﷺ, l’avaient institué/établi dans leurs tentatives à faire sortir le jinn qui touchait l’Homme.

Et à la tête de ceux-là (ces imams), le shaykh Al Islâm Ibn Taymiyya, qu’Allâh lui fasse Miséricorde. 

Il était connu, à son époque, que lorsqu’il récitait sur celui qui était terrassé quoi que ce soit parmi les versets d’Allâh Tabâraka wa Ta’âlã, il se levait sur le champ et comme si satan ne l’avait pas touché.

Ainsi, la récitation du Qur’ân est utile en cette circonstance. Quant à ce que le Qur’ân brûlerait le jinn, alors c’est une chose sur laquelle je n’ai rien entendu ni connu. Et je ne pense pas que ce soit vrai.

Shaykh Al Albânî رحمه الله







Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Suivez les mises à jour par mail


Facebook/TwitterFacebook/Twitter retrouvez nous également sur Snapchat : ih2c2s


Le Pakistan a besoin de vous : Faites un don à l'association PAK CHARITY

Inscrivez vous à notre newsletter